Télécharger rela.notice

Retour à la liste

Afficher cette notice en

Numérotation des lignes :
   1 : $$$$ RELA     NOTICE  PASCAL    15/10/02    21:15:03     8655           
   2 :                                              DATE     15/10/02
   3 : 
   4 :     Operateur RELA     Voir aussi : BLOQ REAC
   5 :     --------------                  SYMT   RESO  
   6 :                                     ANTI   COLLER  
   7 : 
   8 : 
 
SOMMAIRE DE LA NOTICE
---------------------
1. Definir une relation lineaire entre des inconnues
1.1 Relation definie entre deux maillages
1.2 Relation definie par un champ par point (CHPOINT)
1.3 Option CORI : relation de mouvement de corps rigide
1.4 Option ENSE : relation de mouvement d'ensemble
1.5 Option ACCRO : accrochage de deux maillages
1.6 Option GLISSANT : relation de glissement entre deux maillages
1.7 Option MILI : lier des noeuds milieux a leurs noeuds sommets
1.8 Option TUYAU : lier la surface et la fibre neutre d'un tuyau
2. Definir une liaison elementaire entre sous-structures


1. Definir une relation lineaire entre des inconnues
====================================================

1.1 Relation definie entre deux maillages
-----------------------------------------
9 : 10 : RIG1 = RELA | | (VAL1) | MOT1 | GEO1 ... 11 : |'MINI'| | 'DEPL' |'DIRECTION' VEC1 | 12 : |'MAXI'| | 'ROTA' | | 13 : 14 : | + | (VAL2) | MOT2 | GEO2 ... 15 : | - | | 'DEPL' |'DIRECTION' VEC2 | 16 : | 'ROTA' | | 17 : 18 : Objet : 19 : _______ 20 : 21 : L'operateur RELATION permet de construire la raideur associee a une 22 : relation lineaire entre les inconnues de noms MOTi ponderees par des 23 : coefficients (eventuels) VAL1, VAL2 ..., des noeuds respectifs des 24 : maillages GEO1, GEO2, (voir l'exemple ci-dessous) ... 25 : 26 : Commentaire : 27 : _____________ 28 : 29 : MOTi : noms des inconnues (type MOT) 30 : 31 : VALi : coefficients de ponderation (type ENTIER ou FLOTTANT) 32 : 33 : VECi : permet de mettre en relation le deplacement (mot-cle 'DEPL') 34 : ou la rotation (mot-cle 'ROTA') dans la direction VEC1 (type 35 : POINT) 36 : 37 : GEOi : geometries (type MAILLAGE) constituees toutes du meme nombre 38 : de noeuds 39 : 40 : RIG1 : objet resultat (type RIGIDITE) 41 : a adjoindre a la rigidite de la structure pour la resolution 42 : 43 : Remarque : 44 : __________ 45 : 46 : L'operateur DEPIMP permet eventuellement d'imposer une valeur non 47 : nulle a la relation. 48 : 49 : La relation peut etre d'egalite ou d'inegalite (cas des relations 50 : unilaterales) en presence des mots-cles 'MINI' ou 'MAXI'. 51 : 52 : Exemple : 53 : _________ 54 : 55 : REL1 = RELA MINI 2.5 UX L1 - UY L2 + 3 UX L3 ; 56 : JEU1 = DEPIMP REL1 0.3 ; 57 : 58 : Ceci traduit les inegalites : 59 : 60 : 2.5*UX(noeud i de L1)-UY(noeud i de L2)+3*UX(noeud i de L3) >EG 0.3 61 : 62 : pour i allant de 1 au nombre de noeuds de L1 (L2, L3, ... aussi) 63 :
1.2 Relation definie par un champ par point (CHPOINT)
-----------------------------------------------------
64 : 65 : RIG1 = RELA | 'MAXI' | CHPO1 ; 66 : | 'MINI' | 67 : 68 : 69 : Objet : 70 : _______ 71 : 72 : L'operateur RELATION permet de construire la raideur associee a 73 : une relation lineaire entre les inconnues dont les noms sont ceux des 74 : composantes du champ par points CHPO1 (type CHPOINT) aux points qui 75 : sont ceux du champ et ponderees par les valeurs du champ en ces 76 : points. 77 : 78 : La relation peut etre d'egalite ou d'inegalite (cas des relations 79 : unilaterales) en presence des mots-cles 'MINI' ou 'MAXI'. 80 : 81 :
1.3 Option CORI : relation de mouvement de corps rigide
-------------------------------------------------------
82 : 83 : RIG1 = RELA 'CORI' 'DEPL' | ('NOVERIF') GEO1 ; 84 : | 85 : | 'ROTA' GEO1 (GEO2) ; 86 : 87 : Objet : 88 : _______ 89 : 90 : L'option 'CORI' de l'operateur RELA permet de construire la raideur 91 : RIG1 (type RIGIDITE) associee a un mouvement de corps rigide,au premier 92 : ordre pour une geometrie : 93 : 94 : En l'absence du mot cle 'ROTA' le mouvement de corps rigide pour 95 : l'objet GEO1 (type MAILLAGE) est assure en imposant que la distance 96 : entre les noeuds reste constante. Pour cela il faut au moins 4 points 97 : non-coplanaires en 3D et 3 points non-alignes en 2D (si ce n'est pas 98 : le cas utiliser le mot 'NOVERIF' avec le risque de ne pas avoir le 99 : resultat souhaite). Cette option est a utiliser quand les rotations ne 100 : sont pas considerees commes des DDL. 101 : En presence du mot cle 'ROTA' le mouvement de corps rigide est assure 102 : en imposant que les DDL des noeuds de GEO1 (type MAILLAGE ou POINT avec 103 : des DDL de rotation) et de GEO2 (type MAILLAGE sans DDL de rotation / 104 : facultatif) soient les elements de reduction du meme distributeur defini 105 : a partir des deplacements et rotations d'un point maitre de GEO1. 106 :
1.4 Option ENSE : relation de mouvement d'ensemble
--------------------------------------------------
107 : 108 : RIG1 = RELA 'ENSE' MOT1 GEO1 ; 109 : 110 : Objet : 111 : _______ 112 : 113 : L'option 'ENSE' de l'operateur RELA permet de construire la raideur 114 : RIG1 (type RIGIDITE) associee a un mouvement d'ensemble : la valeur 115 : sur le degre de liberte MOT1 (type MOT) est imposee egale pour tous les 116 : noeuds de GEO1 (type MAILLAGE). 117 :
1.5 Option ACCRO : accrochage de deux maillages
-----------------------------------------------
118 : 119 : RIG1 = RELA GEO1 'ACCRO' GEO2 ( LMOTS ) (FLOT1) ; 120 : 121 : RIG1 = RELA 'ACCRO' 'FORT' MODL2 | GEO1 ; 122 : | MODL1 ; 123 : 124 : Objet : 125 : _______ 126 : L'option 'ACCRO' permet de construire la raideur associee a 127 : l'accrochage du maillage GEO1 sur le maillage GEO2. Tout point 128 : de GEO1 est assujeti a suivre une combinaison lineaire des 129 : deplacements des noeuds de l'element de GEO2 dans lequel il se 130 : trouve. 131 : 132 : Eventuellemnt LMOTS (type LISTMOTS) donne la liste des DDL 133 : concernes. Par defaut ce sont ceux de la mecanique , 134 : ( 2D : UX UY ou UR UZ si mode axisymetrique , 135 : 3D : UX UY UZ ) 136 : 137 : FLOT1 optionnel critere de rattrapage de points legerement 138 : en dehors du mailage GEO1 ( defaut 1.E-5 ..Attention , ne pas 139 : l'augmenter exagerement ) 140 : 141 : Avec le mot-cle FORT, les noeuds de GEO1 (ou du modele MODL1) sont 142 : accroches aux elements du modele MODL2. Cet accrochage tient compte 143 : du possible enrichissement XFEM (saut + pointe de fissure) de MODL2. 144 : 145 : NOTA: cette operation peut etre longue , si possible ne pas demander 146 : d'accrocher des points manifestement hors de GEO2 147 :
1.6 Option GLISSANT : relation de glissement entre deux maillages
-----------------------------------------------------------------
148 : 149 : RIG1 = RELA GEO1 'GLISSANT' GEO2 ( LMOTS ) (FLOT1) ; 150 : 151 : Objet : 152 : _______ 153 : L'option 'GLISS' permet de construire la raideur associee a 154 : l'accrochage du maillage GEO1 sur le maillage GEO2. GEO1 doit 155 : etre compose de seg2 et/ou de seg3. 156 : Tout point de GEO1 peut glisser dans la direction de l'element 157 : de GEO1 qui le contient et est assujeti a suivre une combinaison 158 : lineaire des deplacements des noeuds de l'element de GEO2, 159 : ou il se trouve, dans les directions perpendiculaires. 160 : 161 : FLOT1 optionnel critere de rattrapage de points legerement 162 : en dehors du mailage GEO1 ( defaut 1.E-5 ..Attention , ne pas 163 : l'augmenter exagerement ) 164 : 165 : NOTA cette operation peut etre longue , si possible ne pas demander 166 : d'accrocher des points manifestement hors de GEO2 167 :
1.7 Option MILI : lier des noeuds milieux a leurs noeuds sommets
----------------------------------------------------------------
168 : 169 : RIG1 = RELA MILI (LISMOT1) GEO1 ; 170 : 171 : Objet : 172 : _______ 173 : 174 : L'option MILIeu permet de relier lineairement les DDL des noeuds 175 : milieux d'un maillage quadratique (GEO1) aux noeuds sommets. Les DDL 176 : concernes sont donnes par le LISTMOTS. Par defaut, on considere les 177 : DDL de la mecanique. 178 : 179 : REMARQUE : Cette option permet de modeliser des problemes de contact 180 : en utilisant des elements quadratiques. En reliant les deplacements 181 : des noeuds milieux de la surface de contact aux noeuds sommets, on 182 : assure une description de la cinematique des noeuds de cette surface 183 : compatible avec celle du maillage de contact (elements lineaires). 184 :
1.8 Option TUYAU : lier la surface et la fibre neutre d'un tuyau
----------------------------------------------------------------
185 : 186 : RIG1 = RELA TUYA GEOM1 GEOM2 CRIT; 187 : 188 : 189 : En Supposant un fluide dans une tuyauterie ( GEOM1 compose de seg2 190 : ou seg3) pour lequel la temperature est constante par section cet 191 : operateur imposera l'egalite de temperature de chaque point de GEOM2 192 : avec son point projete sur la tuyauterie. La distance entre un point 193 : et son projete sur la ligne doit etre inferieur à CRIT. 194 :

2. Definir une liaison elementaire entre sous-structures
========================================================

195 : 196 : ATTA1 = RELA ELSTR1 MOT1 LREEL1 197 : BLSTR1 'LX' LREEL2 198 : .... ... .... ; 199 : 200 : L'operateur RELA decrit une liaison elementaire entre une (ou des) 201 : sous-structure(s). 202 : Il cree un objet ATTA1 de type ATTACHE. 203 : 204 : Commentaire : 205 : _____________ 206 : 207 : 208 : ELSTR1 : objet de type ELEMSTRU fabrique par l'operateur ELST 209 : 210 : MOT1 : composante du (ou des) point(s) d'ELSTR1 211 : 212 : LREEL1 : valeurs des coefficients appliques a chaque point 213 : d'ELSTR1 (type LISTREEL) 214 : S'il n'y a qu'un point dans ELSTR1, on peut donner un 215 : nombre FLOTTANT. 216 : 217 : BLSTR1 : objet de type BLOQSTRU fabrique par l'operateur CLST 218 : 219 : 'LX' : composante obligatoire pour un blocage 220 : 221 : LREEL2 : valeurs des coefficients appliques aux points crees 222 : lors du blocage par l'operateur BLOQUE (type LISTREEL) 223 :

© Cast3M 2003 - Tous droits réservés.
Mentions légales