Télécharger pjba.notice

Retour à la liste

Afficher cette notice en

Numérotation des lignes :
   1 : $$$$ PJBA     NOTICE  JC220346  16/04/25    21:15:13     8915           
   2 :                                              DATE     16/04/25
   3 : 
   4 :     Operateur PJBA                           Voir aussi : RECO
   5 :     --------------                                        EVOL 'PJBA'  
   6 : 
   7 :     +-----------------------------------------------------------+
   8 :     |                    1ere possibilite                       |
   9 :     +-----------------------------------------------------------+
  10 :     
  11 :     OBJET2  =  PJBA OBJET1 | BAS1 (STRU1 (N1)) |  ('LIBR') ;
  12 :                            | TAB1              |
  13 :                            | MOD1 CAR1         |     
  14 :                    
  15 :                    
  16 :     Objet :
  17 :     _______
  18 : 
  19 :     L'operateur  PJBA  projette des forces sur une base modale
  20 :     elementaire ou complexe.
  21 : 
  22 : 
  23 :     Commentaire :
  24 :     _____________
  25 : 
  26 :     BAS1   : la base modale (type BASEMODA).
  27 : 
  28 :     STRU1  : structure sur laquelle s'applique OBJET1, en cas de base
  29 :              modale complexe (type STRUCTUR).
  30 : 
  31 :     N1     : numero de la sous-structure si celle-ci est formee
  32 :              de sous-structures identiques.
  33 : 
  34 :     TAB1   : la base modale (type TABLE de sous-type BASE_MODALE)
  35 : 
  36 :     MOD1   : objet MMODEL decrivant la base modale
  37 : 
  38 :     CAR1   : objet MCHAML decrivant les proprietes de la base
  39 : 
  40 :     OBJET1 : champ de force (type CHPOINT ou CHARGEMENT). Les points et
  41 :              les composantes d'OBJET1 doivent etre inclus dans la base.
  42 : 
  43 :     OBJET2 : objet de meme type que OBJET1 (sauf cas particuliers),
  44 :              de composantes modales :
  45 :              FALF  relatives aux modes propres,
  46 :              FBET  relatives aux solutions statiques.
  47 : 
  48 :    'LIBR'  : mot-cle a utiliser pour projeter des forces definies
  49 :              dans des axes fixes, dans une base "tournante"
  50 :              (par exemple pour un calcul en grands deplacements sur
  51 :              base tournante). Dans ce cas, OBJET2 est de type LISTCHPO.
  52 : 
  53 : 
  54 :     Remarque :
  55 :     __________
  56 : 
  57 :     Tous les CHPOINTs crees sont de nature discrete.
  58 :     L'option LIBR ne fonctionne qu'avec l'objet BASEMODA.
  59 : 
  60 :     Pour definir des forces sur les sous-structures S1, S2, ... ,
  61 :     il faut specifier pour chaque sous-structure Si sur quelle base
  62 :     elementaire s'applique le champ de forces exterieures Fi (type
  63 :     CHPOINT), pour calculer la force generalisee FNi correspondante.
  64 : 
  65 :     Par exemple pour chaque sous-structure Si associee a la base
  66 :     modale Bi :
  67 : 
  68 :              Fi =  FORCE ...... ;
  69 :              FNi = PJBA Bi Fi  ;
  70 :              
  71 :     puis :
  72 :              FN = FN1 ET FN2 ET ... ;
  73 : 
  74 :              
  75 :              
  76 :     +-----------------------------------------------------------+
  77 :     |                    2eme possibilite                       |
  78 :     +-----------------------------------------------------------+
  79 :     
  80 :     LCHPO2 = PJBA | LCHPO1      | (LIPDT1) TBAS1 (NMOD1) (RIGI1) ;
  81 :                   | TAB1 (MOT1) |
  82 :                    
  83 :                    
  84 :     Objet :
  85 :     _______
  86 : 
  87 :     L'operateur PJBA  projette un signal instationnaire (par exemple
  88 :     un resultat PASAPAS, DYNAMIC ou EXEC) sur les vecteurs d'une
  89 :     base modale donnee.
  90 :     
  91 : 
  92 :     Commentaire :
  93 :     _____________
  94 : 
  95 :      Le signal instationnaire est contenu soit :
  96 :      
  97 :        1) dans un objet TAB1 de type TABLE (et de sous-type PASAPAS,
  98 :           DYNAMIC ou EXEC), auquel cas on peut fournir dans MOT1
  99 :           l'indice de la grandeur a tracer :
 100 :           - pour PASAPAS : DEPLACEMENTS (par defaut), TEMPERATURES...
 101 :           - pour DYNAMIC : DEPL (par defaut), VITE...
 102 :           - pour EXEC    : UN (par defaut), PN, TN...
 103 :           
 104 :        2) dans un objet LCHPO1 de type LISTCHPO (ordonnees)
 105 :        
 106 :      On peut restreindre la liste des pas de temps retenus en donnant
 107 :      l'objet LIPDT1 de type LISTENTI.
 108 :      
 109 :      La base de modes est donnee dans TBAS1 (objet TABLE de sous-type
 110 :      BASE_MODALE).
 111 :      
 112 :      Il est possible de specifier combien de modes doivent etre pris en
 113 :      compte en fournissant l'objet NMOD1 (type ENTIER). Si absent, la
 114 :      projection est effectuee sur tous les modes de TBAS1.
 115 :      
 116 :      RIGI1 (type RIGIDITE) est une matrice symetrique definie positive
 117 :      utilisee pour realiser le produit scalaire (si RIGI1 est absente,
 118 :      on fait classiquement la somme des produits des composantes).
 119 :      
 120 :      En sortie, LCHPO2 (type LISTCHPO) contient autant d'objets CHPOINT
 121 :      que LCHPO1 (un par pas de temps), et chaque CHPOINT contient un
 122 :      noeud par mode (correspondant a l'indice 'POINT_REPERE' de TBAS1).
 123 : 
 124 :      
 125 : 
 126 :     +-----------------------------------------------------------+
 127 :     |                    3eme possibilite                       |
 128 :     +-----------------------------------------------------------+
 129 :     
 130 :     RIG2 (RIG3) = PJBA RIG1 | TAB1 | ('REEL');
 131 :                             | TAB1 TAB2 ; 
 132 : 
 133 :                             
 134 :     Objet :
 135 :     _______
 136 : 
 137 :     L'operateur PJBA calcule la projection de la matrice de raideur 
 138 :     RIG1 sur une base de modes reels ou complexes TAB1 (et de modes  
 139 :     contraints TAB2 si ils sont presents).
 140 : 
 141 :     
 142 :     Commentaire :
 143 :     _____________
 144 : 
 145 :     RIG1 : rigidite (type RIGIDITE)
 146 :     
 147 :     TAB1 : base de modes reels ou complexes (type TABLE, sous-type 
 148 :            BASE_MODALE)
 149 : 
 150 :    'REEL': indique que l'on applique le produit scalaire reel
 151 :            en presence de BAS1 table de modes complexes
 152 :            (la transpostion n'est pas effectuee)
 153 :            
 154 :     TAB2 : base de modes contraints (type TABLE, sous-type 
 155 :            LIAISONS_STATIQUES)
 156 : 
 157 :     RIG2 : matrice projetee (type RIGIDITE)
 158 :            Lorsque TAB1 est une table de modes complexes, RIG2
 159 :            est la partie reelle de la matrice projetee resultante
 160 : 
 161 :     RIG3 : matrice projetee, (type RIGIDITE)
 162 :            RIG3 est la partie imaginaire de la matrice projetee
 163 :            lorsque TAB1 est une table de modes complexes
 164 : 
 165 :            
 166 :     +-----------------------------------------------------------+
 167 :     |                    4eme possibilite                       |
 168 :     +-----------------------------------------------------------+
 169 :     
 170 :     RIG5 = PJBA (RIG4)| TAB2      | ;
 171 :                       | MOD1 CAR1 |
 172 :                       
 173 :     RIG5 = PJBA  RIG4   TAB1        ;
 174 : 
 175 :     
 176 :     Objet :
 177 :     _______
 178 : 
 179 :     L'operateur PJBA transpose une rigidite de relations RIG4 dans une  
 180 :     base de deformees statiques listees dans TAB2 (ou dans le modele
 181 :     MOD1), et en particulier construit la rigidite liant les points  
 182 :     supports exprimant le blocage d'un meme degre de liberte au meme 
 183 :     point. Le support de RIG5 est donc compose des points associes aux
 184 :     deformees, les coefficients restent inchanges.
 185 :     
 186 :     Si c'est une base de modes propres TAB1 qui est fournie, RIG4 est
 187 :     obligatoire et PJBA projette ces relations cinematiques sur la base 
 188 :     modale. Cette option n'est utile que si cette liaison n'a pas servie 
 189 :     au calcul de TAB1 (comme dans le cas de la sous-structuration avec  
 190 :     modes libres par ex.), et peut introduire des liaisons redondantes.
 191 : 
 192 : 
 193 :     Commentaire :
 194 :     _____________
 195 : 
 196 :     RIG4 : matrices des relations cineamtiques (type RIGIDITE), 
 197 :            cree avec RELA ou BLOQ par exemple
 198 :     
 199 :     TAB2 : base de modes contraints (type TABLE, sous-type 
 200 :            LIAISONS_STATIQUES)
 201 : 
 202 :     MOD1 : objet MMODEL decrivant la base modale
 203 : 
 204 :     CAR1 : objet MCHAML decrivant les proprietes de la base
 205 :     
 206 :     TAB1 : base de modes reels (type TABLE, sous-type BASE_MODALE)
 207 : 
 208 :     RIG5 : projection des matrices de relations cinematiques 
 209 :            (type RIGIDITE)
 210 : 
 211 :            
 212 :            
 213 : 
 214 : $$$$
 215 :  

© Cast3M 2003 - Tous droits réservés.
Mentions légales