Télécharger execrxt.notice

Retour à la liste thématique

Afficher cette notice en

Numérotation des lignes :
   1 : $$$$ EXECRXT  NOTICE  MAGN      17/12/12    21:15:04     9663           
   2 :                                              DATE     17/12/12
   3 : 
   4 :    Procedure EXECRXT                        Voir aussi :
   5 :     ----------------  
   6 :       EXECRXT NDT RXT ;
   7 : 
   8 : 
   9 : 
  10 :     Commentaires
  11 :     ____________
  12 : 
  13 :     NDT   ENTIER : Nombre de pas de temps
  14 :     RXT   TABLE  : contenant les informations decrites ci-apres
  15 : 
  16 : 
  17 :     OBJET :
  18 :     -----
  19 : 
  20 :   La procedure EXECRXT calcule, a partir d'un etat initial, l'evolution
  21 :  au cours du temps d'un melange gazeux dans une enceinte fermee.
  22 : 
  23 :   L'etat initial peut etre soit un etat uniforme dans l'espace donne par
  24 :  l'utilisateur soit le resultat d'un calcul precedent.
  25 : 
  26 :   Le melange gazeux a la base est compose d'air mais il peut contenir
  27 :  un ou plusieurs des constituants suivants: vapeur,H2,N2,He,O2,CO,CO2.
  28 : 
  29 : Deux modèles sont prévu pour la vapeur d'eau: un modèle 'gaz parfait'
  30 : comme pour l'ensemble des incondensables, version V0 (modèle par défaut)
  31 : et un modèle gaz réel, spécifique à la vapeur d'eau, version V1.
  32 : Dans le cas du modèle gaz réel pour la vapeur d'eau (version V1), les
  33 : conditions limites à l'injection changent. Il faut donner les
  34 : enthalpies d'injection et non la température d'injection, comme pour
  35 : le gaz parfait.
  36 : 
  37 :   En presence de vapeur la condensation en paroi peut apparaitre si
  38 :  les conditions locales sont reunies: Pvap > Psat.
  39 :   Le modele de condensation est de type Chilton-Colburn associe a une
  40 :  correlation d'echange de type convection naturelle le long d'une plaque
  41 :  verticale.
  42 : 
  43 :   On distingue 3 types de conditions limites: les zones d'injection
  44 :  (breches), les parois thermiques et les parois inertes.
  45 :   - Les zones d'injection (possibilite de trois breches) sont des
  46 :  conditions aux limites de type valeur imposee. Elles concernent la
  47 :  vitesse,la temperature du melange, l'air et les differents constituants
  48 :  selon leur presence: vapeur,H2,N2,He,O2,CO,CO2.
  49 :  Il faut alors preciser le debit massique du melange (kg/s),
  50 :  la temperature d'entree (°C) le debit massique d'air et des autres
  51 :  constituants en fonction du temps  (Voir entree 'scenario').
  52 :   - Les parois thermiques : La vitesse est nulle (ou possibilite de
  53 :  fonctions de paroi (entree FPAROI)). La température est soit imposée au
  54 :  cours du temps (entree TIMP1) soit imposée a une temperature par défaut
  55 :  susceptible d'être modifiée par une procedure perso (entree ECHANP)
  56 :  soit le resultat d'un calcul thermique de paroi (entree THERMP). Il est
  57 :  possible de coupler les equations de th des parois et du fluide de façon
  58 :  implicite (entree THERCO).
  59 :  En presence de vapeur ces parois sont susceptibles
  60 :  de condenser. Elles sont impermeables pour tous les incondensables.
  61 :   - Les parois inertes. La vitesse est nulle, elles sont impermeables
  62 :  pour toutes les autres inconnues (temperature vapeur incondensables).
  63 :  Pour l'instant elles font office de plan de symetrie. Elles
  64 :  correspondent au maillage obtenu par difference :
  65 :  Enveloppe - paroi - breche(s).
  66 : 
  67 :   La turbulence des mouvements de gaz est modelisee soit par une
  68 :  viscosite tourbillonnaire constante, soit par un modele de longueur de
  69 :  melange soit par un modele K-Epsilon (entree MODTURB).
  70 :   L'absence de l'entree MODTURB stipule que l'ecoulement est laminaire.
  71 : 
  72 :   Un modele d'aspersion est disponible.
  73 : 
  74 :   Un modele de condensation en masse est en test.
  75 : 
  76 :   La constitution d'un jeu de donnees revient a remplir la table RXT et
  77 :  ensuite a appeler la procedure EXECRXT avec cette table.
  78 : 
  79 :   Les indices et leur significations sont les suivants :
  80 : 
  81 :  rxt          = TABLE ; Definition de la table de travail.
  82 : 
  83 :             Cette table sera completee au moment de l'execution par
  84 :                         trois tables: GEO TBT TIC.
  85 :       la sous table GEO contient tous les objets geometriques crees a
  86 :                         partir des donnees de base.
  87 :       la sous table TBT est la table de travail proprement dite et
  88 :                         contient les autres objets crees necessaires au
  89 :                         calcul hormis les inconnues.
  90 :       la sous table TIC contient les inconnues calculees et sert a
  91 :                         l'initialisation du calcul.
  92 : 
  93 :  !!!  Les entrees de la table RXT fournis par l'utilisateur ne sont donc
  94 :       pas modifiees.
  95 : 
  96 :  Définition du modèle de gaz pour la vapeur:
  97 :   modèle de gaz parfait (modèle par défaut):
  98 :   rxt.'VERSION' = 'V0' ;
  99 :   modèle de gaz réel :
 100 :   rxt.'VERSION' = 'V1' ;
 101 : 
 102 : I/ Definition des objets geometriques
 103 : -------------------------------------
 104 : 
 105 :  rxt.'vtf'    = MAILLAGE ;   Definition du maillage fluide (OBLIGATOIRE)
 106 : 
 107 : 
 108 :  rxt.'breche' = MAILLAGE ;   Definition de la localisation de la breche
 109 :                              (OBLIGATOIRE pour le moment).
 110 :  rxt.'diru1'  = POINT    ;   Direction du champ de vitesse a l'injection
 111 :  rxt.'pi'     =  POIN    ;   Definition d'un point interieur au domaine
 112 :                              fluide ce qui sera utilise pour imposer la
 113 :                              pression en ce point (OBLIGATOIRE).
 114 :  rxt.'axe'    = MAILLAGE ;   axe si 2D AXI
 115 : 
 116 : < rxt.'breche2' = MAILLAGE ; > Seconde breche
 117 : < rxt.'diru2'   = POINT    ; > Direction du champ de vitesse a l'injection
 118 : 
 119 : < rxt.'breche3' = MAILLAGE ; > Troisieme breche.
 120 : < rxt.'diru3'   = POINT    ; >
 121 : 
 122 : II/ Modelisation Physique.
 123 : --------------------------
 124 : 
 125 :  A/ Thermique paroi
 126 :  ------------------
 127 : 
 128 :   Definition de la thermique paroi
 129 : 
 130 :   A-1 Ancienne methode
 131 :   --------------------
 132 :  rxt.'THERMP' = 'LOGIQUE'  ;   VRAI si thermique paroi (mur).
 133 :  rxt.'THERCO' = 'LOGIQUE'  ;   VRAI si couplage implicite th. paroi/fluide
 134 : 
 135 :  rxt.'vtp'    = 'MAILLAGE' ;  maillage de la paroi.
 136 :  rxt.'LAMBDA' = 'FLOTTANT' ;  conductivite thermique de la paroi
 137 :                                                            (W/m/°C).
 138 :  rxt.'ROCP'   = 'FLOTTANT' ;  Rho*Cp de la paroi (J/m3/°C).
 139 :  rxt.'Tp0'    = 'FLOTTANT' ;  Temperature initiale de la paroi (°C).
 140 :  rxt.'ECHAN'  = 'FLOTTANT' ;  Coefficient d'echange fluide / paroi
 141 :                                                           (W/m**2/°C).
 142 :  Remarque : Il est possible de faire varier le coefficient d'échange
 143 :  fluide / paroi au cours du temps en réactualisant dans une procédure
 144 :  PERSO la valeur de rxt.'TIC'.'KHW' .
 145 : 
 146 :   A-2 Nouvelle methode
 147 :   --------------------
 148 :   Cette nouvelle methode permet de definir les differentes parties
 149 :  constituant la paroi et de leur affecter des proprietes differentes.
 150 :  On procede de la maniere suivante:
 151 :  rxt.'PAROIS'=table                                         ;
 152 :  rxt.'PAROIS'.'Peinture'=table                              ;
 153 :  rxt.'PAROIS'.'Peinture'.'vtp'    =  mpeinture              ;
 154 :  rxt.'PAROIS'.'Peinture'.'LAMBDA' = 0.2                     ;
 155 :  rxt.'PAROIS'.'Peinture'.'ROCP'   = 1.E6                    ;
 156 :  rxt.'PAROIS'.'Peinture'.'Tp0'    = 60.                     ;
 157 :  rxt.'PAROIS'.'Acier'=table                                 ;
 158 :  rxt.'PAROIS'.'Acier'.'vtp'    =   macier                   ;
 159 :  rxt.'PAROIS'.'Acier'.'LAMBDA' = 15.                        ;
 160 :  rxt.'PAROIS'.'Acier'.'ROCP'   = 3.9E6                      ;
 161 :  rxt.'PAROIS'.'Acier'.'Tp0'    = 60.                        ;
 162 :  Il reste necessaire de definir le coefficient d'echange de la
 163 :  surface en contact avec le fluide comme precedemment.
 164 :  rxt.'ECHAN'  = 'FLOTTANT' ;  Coefficient d'echange fluide / paroi
 165 :                                                           (W/m**2/°C).
 166 : 
 167 :  La suite est identique pour les deux methodes
 168 : 
 169 :   A-3 Propriétés physiques des murs
 170 :   ---------------------------------
 171 :   Il est possible de definir directement les CHPO des proprietes des murs pour,
 172 :   par exemple modeliser differentes couches de materiaux.
 173 :    1) On initialise tous les champs (avec 1 valeur reelle) en appelant
 174 :    EXECRXT sans iteration (il faut penser desactiver le trace des graphs)
 175 :      rxt.'GRAPH' = FAUX;
 176 :      EXECRXT 0 RXT ;
 177 :    2) On surcharge les champs de RXT en question rxt.'TIC'.'LAMBDA' et
 178 :       rxt.'TIC'.'ROCP'
 179 :      * creation des CHPO sur les supports concernes (ici Mg et Md)
 180 :      * Ces maillages doivent etre issus du spg des murs
 181 :      cvtp = 'DOMA' RXT.'GEO'.'$vtp' 'CENTRE' ;
 182 :      cWg = 'CONT' Wg;
 183 :      cWd = 'CONT' Wd;
 184 :      * Dans cet exemple, Wg et Wd etaient inclus dans RXT.'vtp' lors de la
 185 :      creation du maillage.
 186 :      Mg = incl cvtp cWg 'BARY' ;
 187 :      Md = incl cvtp cWd 'BARY' ;
 188 :      l_g = 'MANU' 'CHPO' Mg 1 'SCAL' 15.0 'NATURE' 'DISCRET' ;
 189 :      l_d = 'MANU' 'CHPO' Md 1 'SCAL' 30.0 'NATURE' 'DISCRET' ;
 190 :      * surchargement du CHPO rxt.'TIC'.'LAMBDA'
 191 :      rxt.'TIC'.'LAMBDA' = 'KCHT' rxt.'GEO'.'$vtp' 'SCAL' 'CENTRE'
 192 :           15.0 l_d l_g ;
 193 :      * idem pour rxt.'TIC'.'ROCP'
 194 :      r_g = 'MANU' 'CHPO' Mg 1 'SCAL' (7800.0 '*' 500.0) 'NATURE'
 195 :             'DISCRET' ;
 196 :      r_d = 'MANU' 'CHPO' Md 1 'SCAL' (780.0 '*' 500.0) 'NATURE'
 197 :             'DISCRET' ;
 198 :      rxt.'TIC'.'ROCP' = 'KCHT' rxt.'GEO'.'$vtp' 'SCAL' 'CENTRE'
 199 :          (7800.0 '*' 500.0) r_d r_g ;
 200 :     3) On reprend le calcul avec les nouveaux CHPO
 201 :       EXECRXT NBIT RXT
 202 : 
 203 :  B/ Temperatures de paroi imposees.
 204 :  ----------------------------------
 205 : 
 206 :   B-1 Parois internes
 207 :   -------------------
 208 :   On peut imposer une temperature de paroi via un coefficient d'echange.
 209 :   Cela permet de modeliser des condenseurs. Trois zones sont prevues
 210 : 
 211 : 
 212 :  rxt.'TIMP1'             = table                             ;
 213 :  rxt.'TIMP1'.'MAILLAGE'  = bidon                             ;
 214 :  rxt.'TIMP1'.'t'         = prog   0.0    19620.              ;
 215 :  rxt.'TIMP1'.'TIMP'      = prog   110.0  110.0               ;
 216 :  rxt.'TIMP1'.'ECHAN'     = 1.e1                              ;
 217 : 
 218 : <rxt.'TIMP2'             = table                             ;>
 219 :            .
 220 :            .
 221 : 
 222 : <rxt.'TIMP3'             = table                             ;>
 223 :            .
 224 :            .
 225 :  La valeur du coefficient d'echange donne est la valeur par defaut s'il n'y
 226 :  a pas de condensation ou est la valeur minoree en cas de condensation.
 227 : 
 228 :    Une nouvelle possibilite est offerte pour definir un nombre
 229 :   quelconque de surface a temperature imposee. On procede de la
 230 :   maniere suivante: (TIMP1 est dans l'exemple, le nom donne a la
 231 :   premiere surface).
 232 :  rxt.'TIMP'              = table                              ;
 233 :  rxt.'TIMP'.'TIMP1'             = table                       ;
 234 :  rxt.'TIMP'.'TIMP1'.'MAILLAGE'  = mailsurf                    ;
 235 :  rxt.'TIMP'.'TIMP1'.'t'         = prog   0.0 900000.0         ;
 236 :  rxt.'TIMP'.'TIMP1'.'TIMP'      = prog  21.     21.           ;
 237 :  rxt.'TIMP'.'TIMP1'.'ECHAN'     = 1.e2                        ;
 238 :  rxt.'TIMP'.'TIMP2'             = table                       ;
 239 :  rxt.'TIMP'.'TIMP2'.'MAILLAGE'  = (bas et paroid et plaf)     ;
 240 :  rxt.'TIMP'.'TIMP2'.'t'         = prog   0.0 900000.0         ;
 241 :            .
 242 :            .
 243 :  La valeur du coefficient d'echange donne est la valeur par defaut s'il n'y
 244 :  a pas de condensation ou est la valeur minoree en cas de condensation.
 245 : 
 246 :  On peut egalement imposer une temperature de paroi constante au cours du temps
 247 :  via un coefficient d'echange.
 248 : 
 249 :  rxt.'ECHANP'            = table                             ;
 250 :  rxt.'ECHANP'.'MAILLAGE' = bidon                             ;
 251 :  rxt.'ECHANP'.'TMUR'     = 110.                              ;
 252 :  rxt.'ECHANP'.'ECHAN'    = 1.e1                              ;
 253 : 
 254 :  L'avantage de ceci est de pouvoir ensuite surcharger les champs crees dans la
 255 :  table TIC afin d'imposer un echange thermique issu de procedures personnelles.
 256 : 
 257 :   B-2 Parois externes
 258 :   -------------------
 259 : Les parois externes de l'enceinte peuvent échanger via un coefficient d'échange
 260 : avec l'extérieur.
 261 : 
 262 : <rxt.'ECHEXT' = 'LOGIQUE'  ;>  VRAI si echange externe paroi/exterieure.
 263 :  rxt.'parext' = 'MAILLAGE' ;  Maillage de la surface exterieure de la
 264 :                               paroi.
 265 :  rxt.'HEXT'   = 'FLOTTANT' ;  Coefficient d'echange avec l'exterieur
 266 :                                                          (W/m**2/°C).
 267 :  rxt.'TPEXT'  = 'FLOTTANT' ;  Temperature exterieure (°C).
 268 : 
 269 : Si l'enceinte est semi immergée on peut définir deux zones, une pour la partie
 270 : immergée et une pour la partie emmergée, en utilisant la procédure PROCHEXT.
 271 : Les deux zones sont identifiées par la hauteur d'eau qui est une donnée du
 272 : modèle.
 273 : Cette procédure est à appeler à partir d'une procédure PERSO (voir PRCPERSO)
 274 : On renvoie à la notice de la procédure PRCHEXT pour renseigner correctement
 275 : l'appel dans la procédure PERSO. Les données fournies peuvent dépendre du temps,
 276 : ce sont des objets 'EVOLUTION'. On donne un exemple ci-dessous, sinon
 277 : on renvoie aux jeux de données 'pressuhext1.dgibi' et 'pressuhext2.dgibi' comme
 278 : exemple.
 279 : * Définition d'une procédure personnelle pour un échange externe
 280 : 
 281 :  'DEBPROC' MAPROCX TPS*'FLOTTANT' rxt*'TABLE';
 282 : *
 283 : * Cette procédure personnelle vise à imposer un coefficient d'échange
 284 : * variable en temps et/ou en espace en appelant la procédure PROCHEXT.
 285 : 
 286 : hz  =evol manu (prog 0. 1.e3) (prog 2. 2.)          ;
 287 : hair=evol manu (prog 0. 1.e3) (prog 5. 5.)          ;
 288 : tair=evol manu (prog 0. 1.e3) (prog 45. 45.)        ;
 289 : hmer=evol manu (prog 0. 1.e3) (prog 100. 100.)      ;
 290 : tmer=evol manu (prog 0. 1.e3) (prog 25. 25.)        ;
 291 : Lair=3.                                             ;
 292 : Lmer=2.                                             ;
 293 : 
 294 :  PROCHEXT TPS RXT 'KAS1' HZ HAIR TAIR HMER TMER     ;
 295 : 
 296 :  ou
 297 : 
 298 :  PROCHEXT TPS RXT 'KAS2' HZ TAIR LAIR TMER LMER     ;
 299 : 
 300 :  'FINPROC'                                          ;
 301 :                                                                         
 302 :  rxt.'ECHEXT' = VRAI                                        ;           
 303 :  rxt.'parext' = maillage                                    ;
 304 :  rxt.'HEXT'   = 0.                                          ;
 305 :  rxt.'TPEXT'  = 0.                                          ;
 306 :                                                                         
 307 :  rxt.'PERSO'   = Vrai                                       ;
 308 :  rxt.'PRCPERSO'= 'MAPROCX'                                  ;
 309 :  rxt.'TABPERSO'= TABLE                                      ;
 310 :                                                                         
 311 : 
 312 :  C/ Definition des constituants
 313 :  ------------------------------
 314 : 
 315 :  L'air est traite par defaut
 316 : 
 317 :  rxt.'VAPEUR' = LOGIQUE ; Presence de vapeur
 318 :  rxt.'H2'     = LOGIQUE ; Presence d'hydrogene
 319 :  rxt.'HE'     = LOGIQUE ; Presence d'helium
 320 :  rxt.'N2'     = LOGIQUE ; Presence d'azote
 321 :  rxt.'O2'     = LOGIQUE ; Presence d'oxygene
 322 :  rxt.'CO'     = LOGIQUE ; Presence d'oxyde de carbone
 323 :  rxt.'CO2'    = LOGIQUE ; Presence de gaz carbonique
 324 : 
 325 : - Conditions initiales dans le volume fluide
 326 : 
 327 :  rxt.'TF0'    = FLOTTANT ; Temperature initiale du melange en °C.
 328 :  rxt.'PT0'    = FLOTTANT ; Pression totale initiale en Pascal.
 329 : 
 330 :  rxt.'Yvap0'  = FLOTTANT ; Fraction massique initiale de vapeur d'eau dans
 331 :                            le volume fluide (Si VAPEUR).
 332 :  rxt.MOT      = FLOTTANT ; Fraction massique des incondensables initialement
 333 :                             presents dans le volume
 334 :  rxt. MOT peut etre egal a 'Yhe0', 'Yh20', 'Yo20', 'Yn20', 'Yco0', 'Yco20'.
 335 : 
 336 :  REMARQUE :
 337 :  Il est a remarquer que l'air est considere dans ce modele comme un composant
 338 :  a part entiere. Il faudra faire attention lors de la poursuite par un
 339 :  eventuel calcul de combustion.
 340 : 
 341 : * Proprietes physiques du melange gazeux prises par defaut
 342 :  Constantes des gaz
 343 : Rgh2  = 4156.5
 344 : Rghe  = 2078.25
 345 : Rgo2  = 259.8
 346 : Rgn2  = 296.9
 347 : Rgco2 = 188.9
 348 : Rgco  = 296.9
 349 : Rgvap = 461.513
 350 : Rgair = 287.1
 351 : 
 352 : muair =  1.800e-5 :  viscosite dynamique (air)  (kg/m/s)
 353 : alf   =  1.800e-5 :  diffusivite thermique      (m**2/s)
 354 : lamair=  2.580e-2 :  conductivite thermique     (W/m/°C)
 355 : db    =  1.000e-5 :  diffusion Browniene
 356 : Cpvap =  1700.0   :  Chaleur specifique a pression constante
 357 :                      pour la vapeur d'eau       (J/°C/kg)
 358 : Lv    =     2.3E6 :  Chaleur latente            (J/kg)
 359 : 
 360 : Les chaleurs specifiques des autres gaz sont donnees par la
 361 : procedure CALCP
 362 : 
 363 : 
 364 :  D/ Modeles de turbulence.
 365 :  -------------------------
 366 : 
 367 :  L'absence de cette entree signifie que l'on est en laminaire.
 368 :  rxt.'MODTURB'    =  MOT ; Type du modele de turbulence
 369 : 
 370 :   Les possibilites sont :
 371 : 
 372 :  a/  rxt.'MODTURB'    =  'NUTURB'    ; Nu turbulent constant
 373 :      rxt.'NUT'        =  'FLOTTANT'  ; Valeur du Nu turbulent
 374 : 
 375 :  b/  rxt.'MODTURB'    =  'LMEL'      ; Modele de longueur de melange
 376 :      rxt.'LMEL'       =  'FLOTTANT'  ; Valeur de la longueur de melange
 377 : 
 378 :  c/  rxt.'MODTURB'    = 'KEPSILON';
 379 : 
 380 : < rxt.'FPAROI'  = 'LOGIQUE'   ; >
 381 : < rxt.'YP'      = 'FLOTTANT'  ; >
 382 : 
 383 :   Le modele KEPSILON n'est disponible qu'avec l'algorithme
 384 :   semi-explicite (ALGO EFM1). Voir entree ALGO.
 385 : 
 386 :  E/ Aspersion.
 387 :  -------------
 388 : 
 389 :  rxt.'ASPER'  = LOGIQUE ; Variable logique definissant la
 390 :  presence d'aspersion dans le cas test.
 391 : 
 392 :  En cas d'aspersion le logique rxt.'VAPEUR' doit etre = VRAI
 393 : 
 394 :  rxt.'aspinj' = MAILLAGE ; Maillage de la surface d'injection
 395 :                            de la phase dispersee
 396 :  rxt.'toitf'  = MAILLAGE ; Maillage de la surface superieure (par
 397 :                            rapport a la verticale) du volume
 398 :                            fluide
 399 :  rxt.'rod'    = MAILLAGE ; Densite de la phase dispersee
 400 :  rxt.'Cpd'    = MAILLAGE ; Chaleur specifique de la phase dispersee
 401 :  rxt.'scenario'.'vzinj'  = LISTREEL ; Liste des vitesses (verticales)
 402 :                                       d'injection de la phase disp.
 403 :  rxt.'scenario'.'xdinj'  = LISTREEL ; Liste de la fraction volumique
 404 :                                       de la phase disp. a l'inject.
 405 :  rxt.'scenario'.'tdinj'  = LISTREEL ; Liste de la temperature de la
 406 :                                       phase disp. a l'injection.
 407 :  rxt.'scenario'.'ddinj'  = LISTREEL ; Liste du diametre de la phase
 408 :                                       disp. a l'injection.
 409 : 
 410 :  F/ Condensation en masse (en test)
 411 :  ----------------------------------
 412 : 
 413 :  rxt.'CONDMAS' =  MOT ; Type du modele de condensation en masse.
 414 : 
 415 :   La seule possibilite est : 'CMAS0'
 416 : 
 417 :  <rxt.'HMAS' = 'FLOTTANT'>  ; Valeur du coefficient d'echange
 418 :  pour l'elimination du brouillard. Par defaut HMAS = 0.
 419 : 
 420 :  G/ Definition du scenario de calcul
 421 :  -----------------------------------
 422 : 
 423 : - Conditions aux limites pour l'injection et les parois
 424 :   pilotees thermiquement
 425 : 
 426 :   G-1 Ancienne methode
 427 :   --------------------
 428 :   Les tables qui contiennent les donnees d'injection pour chacune
 429 :   des breches (3 breches possibles) sont rxt.'scenario', rxt.'scenario2'
 430 :   et rxt.'scenario3'.
 431 : 
 432 :  rxt.'scenario'          = TABLE ; Table definissant le scenario.
 433 :  rxt.'scenario'.'t'      = LISTREEL ; Liste des temps en secondes.
 434 :  rxt.'scenario'.'qeau'   = LISTREEL ; Liste des debits de
 435 :                                       vapeur injectes en kg/s.
 436 : 
 437 :  rxt.'scenario'.MOT   = LISTREEL ; Liste des debits d'incondensables
 438 :                injectes en kg/s. MOT peut etre egal a 'qair', 'qhe',
 439 :                'qh2', 'qo2', 'qn2', 'qco', 'qco2'.
 440 :  qair est obligatoire, presence d'air dans tous les cas.
 441 :  Les autres debits sont necessaires si presence de l'incondensable.
 442 :  Si l'utilisateur souhaite stopper une injection (tous les debits
 443 :  par espece nuls), il convient de redefinir les maillages des breches.
 444 : 
 445 :  rxt.'scenario'.'tinj'   = LISTREEL ; Liste des temperatures
 446 :                           d'injection en fonction du temps.
 447 : 
 448 :  Si Vapeur gaz réel (VERSION V1)
 449 : 
 450 :  rxt.'scenario'.'model'  = mot 'A'        ;
 451 :  rxt.'scenario'.'qeau'   = lqm            ; (en kg/s)
 452 :  La liste des enthalpies est en Joule par kg
 453 :  rxt.'scenario'.'hvap'   = Lhj                                 ;
 454 :  rxt.'scenario'.'qliq'   = prog     nbL*0.                     ;
 455 :  rxt.'scenario'.'hliq'   = prog     nbL*0.                     ;
 456 :  rxt.'scenario'.'qair'   = prog     nbL*0.                     ;
 457 :  rxt.'scenario'.'hair'   = prog     nbL*0.                     ;
 458 :  rxt.'Mliq0' = 0.;
 459 : 
 460 :  Sinon  Vapeur gaz parfait on aura (VERSION V0 par défaut)
 461 : 
 462 :  rxt.'scenario'.'qeau'   = lqm*1.         ;
 463 :  rxt.'scenario'.'qair'   = prog nbL*0.    ;
 464 :  rxt.'scenario'.'tinj'   = prog nbL*180.  ;
 465 : 
 466 : Commentaires :
 467 :  Les modeles d'injection sont:
 468 :  modele A : Temperature d'ebulition
 469 :             on effectue la separation des phases à la temperature de
 470 :             saturation de la vapeur, a la pression totale de l'enceinte.
 471 : 
 472 :  modele B : Temperature moyenne de l'enceinte
 473 : 
 474 :  modele C : Temperature de saturation (pression de vapeur à l'injection)
 475 : 
 476 :  La partie liquide va directement dans le puisard dont la masse est
 477 :  initialisée avec rxt.'Mliq0'
 478 : 
 479 : 
 480 :   G-2 Nouvelle methode
 481 :   --------------------
 482 :    Une autre possibilité a été implementée pour definir un nombre
 483 :   quelconque de breches. On procede de la maniere suivante: (A est le
 484 :   le nom donne a la premiere breche).
 485 :  rxt.'Breches'                =   table                      ;
 486 : 
 487 :  rxt.'Breches'.'A'            =   table                      ;
 488 :  rxt.'Breches'.'A'.'scenario' =   table                      ;
 489 :  rxt.'Breches'.'A'.'Maillage' =   ma                         ;
 490 :  rxt.'Breches'.'A'.'diru'     =  (0. 0. 1.)                  ;
 491 :  rxt.'Breches'.'A'.'scenario'.'t'      = prog   0.0 1000.0   ;
 492 :  rxt.'Breches'.'A'.'scenario'.'qeau'   = prog   0.050  0.050 ;
 493 :  rxt.'Breches'.'A'.'scenario'.'qair'   = prog   0.000  0.000 ;
 494 :  rxt.'Breches'.'A'.'scenario'.'tinj'   = prog   150.0  150.0 ;
 495 :  puis pour la breche B .....
 496 :  rxt.'Breches'.'B'            =   table                      ;
 497 :  rxt.'Breches'.'B'.'scenario' =   table                      ;
 498 :  ....
 499 :  à repeter autant que necessaire
 500 : 
 501 :    De la même manière on peut définir un nombre quelconque de
 502 :  sorties. Pour les sorties deux modèles sont disponibles.
 503 :  a/ On impose un débit de sortie: 'Qext'.
 504 :  b/ On modélise un clapet de décharge dont le débit est
 505 :     déterminé par la différence de pression enceinte/extérieur: 'Pext'.
 506 :     Il faut alors renseigner la pression extérieure et le coefficient
 507 :     de perte de charge (Kext U ** Bext). Un débit en est déduit et
 508 :     est imposé. Si les conditions sont réunies on peut faire apparaître
 509 :     un col sonique qui limitera de débit.
 510 : 
 511 : REMARQUE: Si la condition de sortie n'est pas activée pendant tout le
 512 :  scénario, il est néanmoins conseillé de la définir durant tous le
 513 :  scénario, de la maintenir non active en donnant une section nulle
 514 :  (<1.e-10), puis de l'activer en lui donnant une section non nulle.
 515 :  Ceci évite de réinitialiser la matrice de pression.
 516 : 
 517 :   On procède ensuite de la manière suivante: (S est le
 518 :   le nom donné à la premiere sortie).
 519 :  rxt.'Sorties'                =   table                      ;
 520 : 
 521 :  rxt.'Sorties'.'S'            =   table                      ;
 522 :  rxt.'Sorties'.'S'.'scenario' =   table                      ;
 523 :  rxt.'Sorties'.'S'.'Maillage' =   ms                         ;
 524 :  rxt.'Sorties'.'S'.'diru'     =  (0. 0. 1.)                  ;
 525 :  rxt.'Sorties'.'S'.'scenario'.'t'      = prog   0.0 1000.0   ;
 526 :  rxt.'Sorties'.'S'.'scenario'.'Section'= 4.68e-4             ;
 527 : 
 528 : Cas a : 'Qext'
 529 :  rxt.'Sorties'.'S'.'scenario'.'Qext'   = prog   1.     1.    ;
 530 : 
 531 : Cas b : 'Pext'
 532 :  rxt.'Sorties'.'S'.'scenario'.'Pext'   = prog   1.e5   1.e5  ;
 533 :  rxt.'Sorties'.'S'.'scenario'.'Kext'   = prog   1.000  1.000 ;
 534 :  rxt.'Sorties'.'S'.'scenario'.'Bext'   = prog   0.75   0.75  ;
 535 : 
 536 :  puis pour la sortie T .....
 537 :  rxt.'Sorties'.'T'            =   table                      ;
 538 :  rxt.'Sorties'.'T'.'scenario' =   table                      ;
 539 :  ....
 540 :  a repeter autant que necessaire
 541 : 
 542 :   G-3 Flux de masse imposes
 543 :   -------------------------
 544 : 
 545 :   On peut imposer les debits de masse sous forme de flux diffusif.
 546 : Cette possibilite concerne les faibles flux (diffusif) de masse.
 547 : 
 548 : rxt.'XFIMP'=table;
 549 : rxt.'XFIMP'.'SURF1'      = table                             ;
 550 : rxt.'XFIMP'.'SURF1'.'MAILLAGE'=permali                       ;
 551 : rxt.'XFIMP'.'SURF1'.'t'         = listreel    ;
 552 : rxt.'XFIMP'.'SURF1'.'qh2'       = listreel    ;
 553 : 
 554 :  Le mots cles caracterisant les incondensables et la vapeur d'eau sont
 555 : les memes que ceux pour decrire les debits breches.
 556 : 'qeau' , 'qair', 'qhe', 'qh2', 'qo2', 'qn2', 'qco', 'qco2'.
 557 : 
 558 :  H/ Possibilite de definir des recombineurs
 559 :  ------------------------------------------
 560 :  Les recombineurs ne peuvent etre defini uniquement si
 561 :  les constituants suivants sont presents :
 562 :        H2, N2, O2, VAPEUR
 563 :  *-- Recombineur
 564 :  RXT.'RECOMB' = 'TABLE' ;
 565 :  RXT.'RECOMB' . 1 = 'TABLE' ;
 566 :  RXT.'RECOMB' . 1 . 'PAREXT' = MAILLAGE ;
 567 :  RXT.'RECOMB' . 1 . 'ENTREE' = MAILLAGE ;
 568 :  RXT.'RECOMB' . 1 . 'SORTIE' = MAILLAGE ;
 569 :  RXT.'RECOMB' . 1 . 'direntr' = POINT ;
 570 :  RXT.'RECOMB' . 1 . 'dirsort' = POINT ;
 571 :  RXT.'RECOMB' . 1 . 'NSECTION' = ENTIER ;
 572 :  RXT.'RECOMB' . 1 . 'A'        = FLOTTANT ;
 573 :  RXT.'RECOMB' . 1 . 'B'        = FLOTTANT ;
 574 :  RXT.'RECOMB' . 1 . 'XH2ON'    = FLOTTANT ;
 575 :  RXT.'RECOMB' . 1 . 'XH2OFF'   = FLOTTANT ;
 576 :  RXT.'RECOMB' . 1 . 'BETA'     = FLOTTANT ;
 577 : 
 578 :  On peut definir N recombineurs, il suffit de les rajouter
 579 :  a la table RXT.'RECOMB' . Pour modeliser un recombineur,
 580 :  plusieurs objets doivent etre definis.
 581 :   - PAREXT : Objet de type maillage permettant de decrire
 582 :     la paroi exterieur du recombineur (sans l'entree ni la
 583 :     sortie).
 584 :   - ENTREE : Maillage representant l'entree du recombineur
 585 :   - SORTIE : Maillage representant la sortie du recombineur
 586 :   - direntr : Point definissant la direction du fluide au
 587 :     niveau de l'entree du recombineur
 588 :   - dirsort : Point definissant la direction du fluide au
 589 :     niveau de la sortie du recombineur
 590 :   - NSECTION : Nombre d'unites inserees dans le bati
 591 :     (1 par defaut)
 592 :  Le taux de consommation d'H2 est calcule par la loi SIEMENS
 593 :  (constructeur des recombineurs modelises, par defaut FR90/1-150)
 594 :   - A et B   : Coefficient de la loi lineaire en pression
 595 :     (0.48D-8 kg/s/Pa et 0.58D-3 kg/s par defaut)
 596 :   - XH2ON    : Fraction molaire d'H2 au dela de laquelle le
 597 :     recombineur entre en fonctionnement (0.005 par defaut)
 598 :   - XH2OFF   : Fraction molaire d'H2 en deça de laquelle le
 599 :     recombineur passe en arret (0.005 par defaut)
 600 :   - BETA     : Zone de transition affectee par la correction
 601 :     pour les faibles concentrations en H2 (0.2 par defaut)
 602 : 
 603 :  I/ Choix du modele de flux de condensation
 604 :  ------------------------------------------
 605 :  rxt.'MODCOND' = MOT: choix de l'expression du flux de condensation
 606 : 
 607 :   Les possibilites sont :
 608 : 
 609 :  a/ rxt.'MODCOND' = 'CHIL0' : Jv = Jstand = kc rho (Yv - Yvsat)
 610 :  valeur par defaut.
 611 : 
 612 :  * Modele de type Chilton-Colburn valable uniquement dans le cas de tres
 613 :  faible fraction massique de vapeur.
 614 :  La correlation utilisee est une correlation de convection naturelle.
 615 : 
 616 :  b/ rxt.'MODCOND' = 'CHIL1' : Jv = Jstand / (1-Yvsat)
 617 :   (tire de loi de Fick en masse volumique avec diffusivite
 618 :   de vapeur dans melange de RALOC)
 619 : 
 620 : III/ Parametres de fonctionnement.
 621 : ----------------------------------
 622 : 
 623 :  rxt.'DT0'    =  FLOTTANT ; valeur du pas de temps.
 624 : <rxt.'IMPR'   =  ENTIER   ;>  0 ou 1 impression supplementaires ou pas
 625 : 
 626 :  rxt.'epsi'   =  FLOTTANT ; precision des maillages lors de
 627 :  l'utilisation de l'operateur ELIM.
 628 : 
 629 :  rxt.'GRAPH' = LOGIQUE ; Variable logique permettant
 630 :  l'obtention de graphes de controle sur les variables moyennes.
 631 : 
 632 :   Il y a la possibilite d'executer une procedure personnelle
 633 :  en tete de la boucle en temps de l'algorithme.
 634 : 
 635 : <rxt.'PERSO'   = 'LOGIQUE' ;>
 636 :  rxt.'PRCPERSO'= 'MOT'     ;  nom de la procedure a executer
 637 :  rxt.'TABPERSO'= 'TABLE'   ;  table associee
 638 : 
 639 : <rxt.'FRPREC'= ENTIER  ;> frequence de recalcul du
 640 :  preconditionnement imposee par l'utilisateur exprimee en
 641 :  terme de nombre de pas de temps.
 642 :  rxt.'FCPRECT'= ENTIER ;  frequence de recalcul du preconditionneur
 643 :  en fonction de l'indice de boucle sur les pas de temps (utilise par
 644 :  les procedures PREPAENC et EXEC).
 645 :  Par defaut : 1
 646 :  rxt.'FCPRECI'= ENTIER ;  frequence de recalcul du preconditionneur
 647 :  en fonction de l'indice de boucle sur la boucle d'iterations utilisee
 648 :  pour resoudre les non-linearites (utilise par les procedures PREPAENC
 649 :  et EXEC).
 650 :  Par defaut : 1
 651 :  Attention ! : si FCPRECT = 1 ou FCPRECI = 1 (valeurs par defaut), le
 652 :  preconditionnement est effectue a chaque iteration, quelle que soit la
 653 :  valeur de FRPREC. Dans le cas ou FRPREC > 1, il faut donc egalement
 654 :  renseigner FCPRECT et FCPRECI avec FRPREC.
 655 : 
 656 : <rxt.'STAB' = FLOTTANT ;> Ce reel correspond au facteur de
 657 : stabilisation des elements MACRO d'ancienne generation.
 658 : 
 659 :  rxt.'DISCR' = MOT      ; type de la discretisation (vitesse
 660 :                      et grandeurs scalaires hormis la pression)
 661 :                         (voir NAVI ou MODEL).
 662 : 
 663 :  rxt.'KPRE'  = MOT      ; type de la discretisation pour la
 664 :                           pression (voir NAVI ou MODEL).
 665 : 
 666 :  rxt.'MAXELPRE'= ENTIER ; Nombre maximum d'elements pour lequel on
 667 :                  utilise une methode directe (Cholesky) pour inverser la
 668 :                  matrice de pression. Par defaut 20000.
 669 : 
 670 :  rxt.'TYPINV'= ENTIER ; Type d'inversion (1) utilise une methode directe
 671 :   (Cholesky) pour inverser les matrices autres que celle de la pression
 672 :   par défaut 3 (Bi CG). Pour les autres possibilités voir notice de KRES
 673 : 
 674 :  rxt.'RESIDU'= FLOTTANT ; résidu toléré pour les méthodes itératives y
 675 :  compris la pression. Par défaut 1.E-20.
 676 : 
 677 :  rxt.'NTIT'= ENTIER ; Nombre d'itérations maximum pour les méthodes
 678 :  itératives y compris la pression. Par défaut 800 .
 679 : 
 680 :  rxt.'ALGO'  = MOT      ; Type d'algorithme
 681 :                           'IMPL' Algorithme semi implicite
 682 :                           'EFM1' Algorithme semi explicite
 683 : 
 684 : <rxt.'DETMAT' = LOGIQUE ;> indique que l'on detruit ou non
 685 :  les matrices a la fin du calcul.
 686 : 
 687 : <rxt.'REINIT' = LOGIQUE ;> indique que l'on reinitialise le
 688 :  calcul pour tenir compte d'eventuels changements dans le modele
 689 :  (ajout d'un composant). Si une modification dans les entrees
 690 :  de la table RXT (ajout ou retrait) est operee et que cette
 691 :  variable n'est pas positionnee a VRAI, le calcul s'arrete.
 692 : 
 693 : <rxt.'CORTEMP' = LOGIQUE ;> indique que l'on utilise ou non
 694 :  le controle du bilan d'energie. Le defaut est VRAI.
 695 : 
 696 : 
 697 : 
 698 :  LIMITATIONS DU MODELE ACTUEL
 699 : 
 700 : * modele gaz parfait
 701 : * modele designe pour les grands pas de temps.
 702 : * Pas de possibilite de plan de symetrie
 703 : 
 704 : Quelques recettes :
 705 : 
 706 : I/ Changement de nature des conditions aux limites
 707 :    Si on repart d'un calcul precedent
 708 :   1/ On recupere la table rxt.'TIC'
 709 :      opti rest 'MONFIC.sauv';
 710 :      rest ;
 711 :      tic = rxt.'TIC' ;
 712 :   2/ On recupere eventuellemnt le maillage
 713 :      opti rest 'MONMAIL.sauv';
 714 :      rest ;
 715 :   3/ On decrit entierement le nouveau probleme
 716 :      rxt=table ;
 717 :      rxt.'vtf'= mon maillage ;
 718 :      rxt.  .... etc
 719 :   4/ On initialise avec la table tic precedente
 720 :      rxt.'TIC'=tic ;
 721 : 
 722 : II/ Reduction de la taille du fichier de sauvetage
 723 :      voir entree DETMAT pour detruire les objets MATRIK
 724 : 
 725 : 
 726 : IV/ Resultats du calcul.
 727 : -----------------------
 728 : 
 729 :  La TABLE  'TIC'  Contient les inconnues calculees 0D et multi-D
 730 :  -----------------------------------------------------------------
 731 : 
 732 :          Indice                          Objet
 733 :       Type    Valeur                  Type   Valeur
 734 :  MOT       SOUSTYPE              MOT       INCO
 735 : 
 736 : * Cvm Cpm Gamm : capacite calorifique du melange (J/kg/K) et rapport
 737 : * Roj : densite a l'injection (kg/m3)
 738 : 
 739 : * A/ Suivi temporel 0D
 740 : *---------------------
 741 :  MOT    Tps      FLOTTANT : Temps physique
 742 :  MOT    NUPADT   ENTIER   : Numero du pas de temps.
 743 :  MOT    LTPS     LISTREEL : liste des instants calcules.
 744 :  MOT    DT       FLOTTANT : pas de temps
 745 : 
 746 :  MOT    LMAXU    LISTREEL : Liste Temporelle (LT) du module max de la
 747 :                                vitesse (m/s)
 748 :  MOT    Rhom     LISTREEL : LT densite du melange (kg/m3)
 749 :  MOT    Rhomv    LISTREEL : LT densite de vapeur dans le melange (kg/m3)
 750 :                                     (Si VAPEUR VRAI)
 751 :  MOT    Rhomhe   LISTREEL : LT densite de helium dans le melange (kg/m3)
 752 :                                     (Si THE    VRAI)
 753 :  MOT    Rhomh2   LISTREEL : LT densite de h2     dans le melange (kg/m3)
 754 :                                     (Si TH2    VRAI)
 755 :  MOT    Rhomo2   LISTREEL : LT densite de o2     dans le melange (kg/m3)
 756 :                                     (Si TO2    VRAI)
 757 :  MOT    Rhomn2   LISTREEL : LT densite de n2     dans le melange (kg/m3)
 758 :                                     (Si Tn2    VRAI)
 759 :  MOT    Rhomco   LISTREEL : LT densite de CO     dans le melange (kg/m3)
 760 :                                     (Si Tco    VRAI)
 761 :  MOT    Rhomco2  LISTREEL : LT densite de CO2    dans le melange (kg/m3)
 762 :                                     (Si Tco2   VRAI)
 763 :  MOT    Tfm      LISTREEL : LT Temperature moyenne du melange (°C)
 764 :  MOT    Tpm      LISTREEL : LT Temperature moyenne de la paroi (°C)
 765 :                                     (Si THERMP VRAI)
 766 :  MOT    Ltbp1    LISTREEL : LT temperature imposee (TTIMP1)
 767 :  MOT    Ltbp2    LISTREEL : LT temperature imposee (TTIMP2)
 768 :  MOT    Ltbp3    LISTREEL : LT temperature imposee (TTIMP3)
 769 : 
 770 :  MOT    Qc       LISTREEL : LT Debit total de condensation (kg/s)
 771 :  MOT    Qcw      LISTREEL : LT Debit de condensation (THERMP) (kg/s)
 772 :  MOT    Qc1      LISTREEL : LT Debit de condensation (TTIMP1) (kg/s)
 773 :  MOT    Qc2      LISTREEL : LT Debit de condensation (TTIMP2) (kg/s)
 774 :  MOT    Qc3      LISTREEL : LT Debit de condensation (TTIMP3) (kg/s)
 775 :  MOT    Qc0      LISTREEL : LT Debit de condensation (ECHANP) (kg/s)
 776 :  MOT    Econd    LISTREEL : LT energie extraite par condensation (J/m3)
 777 :  MOT    Hcond    LISTREEL : LT enthalpie extraite par condensation(J/m3)
 778 :  MOT    Econv    LISTREEL : LT energie de convection (J/m3)
 779 : 
 780 :  MOT    Easpe    LISTREEL : LT energie extraite par l'aspersion (J/m3)
 781 :                                     (Si ASPER  VRAI)
 782 :  MOT    Haspe    LISTREEL : LT enthalpie extraite par l'aspersion (J/m3)
 783 :  MOT    Qaspe    LISTREEL : LT debit aspersion  (kg/s)
 784 : 
 785 :  MOT    Remn     LISTREEL : LT energie interne specifique melange (J/m3)
 786 : 
 787 :  MOT    Rgpm     LISTREEL : LT constante gaz parfaits melange (J/kg/K)
 788 :  MOT    Cvm      LISTREEL : LT }capacite calorifique du melange (J/kg/K)
 789 :  MOT    Cpm      LISTREEL : LT }
 790 :  MOT    Gamm     LISTREEL : LT }et rapport
 791 : 
 792 :  MOT    PT       LISTREEL : LT pression thermodynamique
 793 :  MOT    Minj     LISTREEL : LT masses injectees (kg)
 794 :  MOT    Mcond    LISTREEL : LT masses condensees (kg)
 795 :  MOT    Mrest    LISTREEL : LT masses restantes  (kg)
 796 : 
 797 :  MOT    guj      LISTREEL : LT vitesse a l'injection (breche 1) (m/s)
 798 :  MOT    Qj       LISTREEL : LT debit d'injection (breche 1) (kg/s)
 799 :  MOT    Hj       LISTREEL : LT enthalpie a l'injection (breche 1) (J/kg)
 800 :  MOT    Ej       LISTREEL : LT energie a l'injection (breche 1) (J/kg)
 801 : 
 802 :  MOT    guj2     LISTREEL : LT
 803 :  MOT    Qj2      LISTREEL : LT
 804 :  MOT    Hj2      LISTREEL : LT    breche 2
 805 :  MOT    Ej2      LISTREEL : LT
 806 : 
 807 :  MOT    TBP1     FLOTTANT : Temperature de paroi imposee (TTIMP1)
 808 :  MOT    TBP2     FLOTTANT : Temperature de paroi imposee (TTIMP2)
 809 :  MOT    TBP3     FLOTTANT : Temperature de paroi imposee (TTIMP3)
 810 :  MOT    TBP0     CHPOINT  : Temperature de paroi constante (ECHANP)
 811 :  MOT    KHEW     FLOTTANT : coefficient d'echange (convectif)
 812 :                             paroi/fluide  THERMP
 813 :  MOT    KHE1     FLOTTANT : coefficient d'echange (convectif) TIMP1
 814 :  MOT    KHE2     FLOTTANT : coefficient d'echange (convectif) TIMP2
 815 :  MOT    KHE3     FLOTTANT : coefficient d'echange (convectif) TIMP3
 816 :  MOT    KHE0     CHPOINT  : coefficient d'echange (convectif) ECHANP
 817 : 
 818 :  *--- RECOMBINEUR ---*
 819 : 
 820 :  MOT    QIN_H2   LISTREEL : LT debit d'hydrogene total a l'entree
 821 :                             des recombineurs
 822 :  MOT    QIN_H2O  LISTREEL : LT debit de vapeur total a l'entree
 823 :                             des recombineurs
 824 :  MOT    QIN_O2   LISTREEL : LT debit d'oxygene total a l'entree
 825 :                             des recombineurs
 826 :  MOT    QIN_N2   LISTREEL : LT debit d'azote total a l'entree
 827 :                             des recombineurs
 828 :  MOT    QOUT_H2  LISTREEL : LT debit d'hydrogene total a la sortie
 829 :                             des recombineurs
 830 :  MOT    QOUT_H2O LISTREEL : LT debit de vapeur total a la sortie
 831 :                             des recombineurs
 832 :  MOT    QOUT_O2  LISTREEL : LT debit d'oxygene total a la sortie
 833 :                             des recombineurs
 834 :  MOT    QOUT_N2  LISTREEL : LT debit d'azote total a la sortie
 835 :                             des recombineurs
 836 :  MOT    RECOMB   TABLE    : Table contenant differentes informations
 837 :                             a propos des recombineurs
 838 :  RXT.TIC.RECOMB. 1        : Table du premier recombineur
 839 :   (...)
 840 :  RXT.TIC.RECOMB. 1 . 'DEB' : LT contenant le debit du recombineur 1
 841 :  RXT.TIC.RECOMB. 1 . 'Uin' : LT contenant la vitesse a l'entree
 842 :                              du recombineur 1
 843 :  RXT.TIC.RECOMB. 1 . 'Uout': LT contenant la vitesse a la sortie
 844 :                              du recombineur 1
 845 :  RXT.TIC.RECOMB. 1 . 'Tin' : LT contenant la temperature a l'entree
 846 :                              du recombineur 1
 847 :  RXT.TIC.RECOMB. 1 . 'Tout': LT contenant la temperature a la sortie
 848 :                              du recombineur 1
 849 :  RXT.TIC.RECOMB. 1 . 'Tpla': LT contenant la temperature des plaques
 850 :                              du recombineur 1
 851 :  RXT.TIC.RECOMB. 1 . 'EFF' : LT contenant l'efficacite du recombineur 1
 852 :  RXT.TIC.RECOMB. 1 . 'Hin' : LT contenant l'enthalpie a l'entree
 853 :                              du recombineur 1
 854 :  RXT.TIC.RECOMB. 1 . 'Hout': LT contenant l'enthalpie a la sortie
 855 :                              du recombineur 1
 856 :  RXT.TIC.RECOMB. 1 . 'R?E' : LT contenant la densite de l'espece ? a
 857 :                              l'entree du recombineur 1
 858 :  RXT.TIC.RECOMB. 1 . 'R?S' : LT contenant la densite de l'espece ? a
 859 :                              la sortie du recombineur 1
 860 :  RXT.TIC.RECOMB. 1 . 'Y?E' : LT contenant la fraction massique de
 861 :                              l'espece ? a l'entree du recombineur 1
 862 :  RXT.TIC.RECOMB. 1 . 'Y?S' : LT contenant la fraction massique de
 863 :                              l'espece ? a la sortie du recombineur 1
 864 : 
 865 : * B/ Grandeurs multi-D
 866 : *---------------------
 867 :  MOT    UN       CHPOINT  : Champ de vitesse au pas de temps courant
 868 :  MOT    UNM      CHPOINT  : Champ de vitesse au pas de temps precedent
 869 :  MOT    ROG      CHPOINT  :
 870 :  MOT    PRES     CHPOINT  : Champ de pression
 871 :  MOT    TF       CHPOINT  : Champ de temperature au pas de temps courant
 872 :  MOT    TFNM     CHPOINT  : temperature au pas de temps precedent
 873 :  MOT    RHO      CHPOINT  : Champ de densite au pas de temps courant
 874 :  MOT    RHONM    CHPOINT  : Champ de densite au pas de temps precedent
 875 :  MOT    Mu       CHPOINT  : viscosite dynamique du melange
 876 :  MOT    NU       CHPOINT  : viscosite cinematique du melange
 877 :  MOT    NUEFF    CHPOINT  : viscosite cinematique effective
 878 : 
 879 : Aspersion
 880 :  MOT    VN       CHPOINT  : Champ de vitesse de la phase dispersee au
 881 :                              pas de temps courant
 882 :  MOT    TD       CHPOINT  : Champ de temperature de la phase dispersee
 883 :                              au pas de temps courant
 884 :  MOT    XD       CHPOINT  : Fraction volumique de la phase dispersee
 885 :                              au pas de temps courant
 886 :  MOT    DD       CHPOINT  : Diametre de la phase dispersee
 887 :                              au pas de temps courant
 888 : 
 889 : 
 890 :  MOT    RAIR     CHPOINT  : densite de l'air (kg)
 891 :  MOT    RVP      CHPOINT  : densite de vapeur (kg)
 892 :  MOT    RHE      CHPOINT  : densite de He     (kg)
 893 :  MOT    RH2      CHPOINT  : densite de H2     (kg)
 894 :  MOT    RO2      CHPOINT  : densite de O2     (kg)
 895 :  MOT    RN2      CHPOINT  : densite de N2     (kg)
 896 :  MOT    RCO2     CHPOINT  : densite de CO2    (kg)
 897 :  MOT    RCO      CHPOINT  : densite de CO     (kg)
 898 : 
 899 :  MOT    YVAP     FLOTTANT / CHPOINT : Fraction (F.M.) massique vapeur
 900 :  MOT    YHE      FLOTTANT / CHPOINT :
 901 :  MOT    YH2      FLOTTANT / CHPOINT : FLOTTANT si l'espece est absente
 902 :  MOT    YO2      FLOTTANT / CHPOINT :
 903 :  MOT    YN2      FLOTTANT / CHPOINT :
 904 :  MOT    YCO2     FLOTTANT / CHPOINT :
 905 :  MOT    YCO      FLOTTANT / CHPOINT :
 906 :  MOT    YAIR     FLOTTANT / CHPOINT :
 907 : 
 908 : 
 909 :  La TABLE GEO contient les informations geometriques en particulier
 910 :  les objets MMODEL.
 911 : 
 912 :      Indice               Objet
 913 :  Type      Valeur   Type        Commentaires
 914 : 
 915 :  MOT    epsi     FLOTTANT : tolerance pour confondre deux points dont
 916 :                                distance est inferieure a epsi
 917 :  MOT    $vtf     MMODEL   :
 918 :  MOT    $menvf   MMODEL   :
 919 :  MOT    $axe     MMODEL   : axe ou plan de symetrie
 920 :  MOT    $vtp     MMODEL   : paroi thermique
 921 :  MOT    $mtp1    MMODEL   : paroi temperature imposee (TIMP1)
 922 :  MOT    $mtp2    MMODEL   : paroi temperature imposee (TIMP2)
 923 :  MOT    $mtp3    MMODEL   : paroi temperature imposee (TIMP3)
 924 :  MOT    $mtp0    MMODEL   : paroi temperature constante (ECHANP)
 925 :  MOT    Pimp     MAILLAGE : maillage type POI1 contenant le point ou
 926 :                                la pression est imposee.
 927 : 
 928 : 
 929 : 

© Cast3M 2003 - Tous droits réservés.
Mentions légales