Télécharger manu.notice

Retour à la liste thématique

Afficher cette notice en

Numérotation des lignes :
   1 : $$$$ MANU     NOTICE  BP208322  20/05/05    21:15:02     10604          
   2 :                                              DATE     20/05/05
   3 : 
   4 :    Operateur MANUEL                         Voir aussi :
   5 :     ----------------  
   6 : 
   7 :     Objet :
   8 :     _______
   9 : 
  10 :     L'operateur MANU permet de creer simplement des objets de type :
  11 :     MAILLAGE, CHPOINT, SOLUTION, RIGIDITE, MCHAML.
  12 : 
 
SOMMAIRE DE LA NOTICE
---------------------
1. MAILLAGE
2. CHPOINT
3. SOLUTION 'MODE'
4. RIGIDITE
4.1 RIGIDITE a partir d une LISTREEL
4.2 RIGIDITE a partir d'un CHPOINT
4.3 RIGIDITE a partir d'un LISTCHPO
5. MCHAML
5.1 MCHAML s'appuyant sur un objet maillage
5.2 MCHAML s'appuyant sur un objet MMODEL
5.3 MCHAML nul partout sauf en un point
5.4 Objet de type MCHAML contenant des EVOLUTIONS
6. Objet existant a partir du POINTEUR


1. MAILLAGE
===========
13 : 14 : GEO1 = MANU MOT1 | (POIN1 POIN2 . . .) | (COUL1) ; 15 : | GEO2 | 16 : 17 : Objet : 18 : _______ 19 : 20 : L'operateur MANU construit, a partir d'une liste de points ou des 21 : points d'un autre maillage, un maillage forme par ces points, 22 : constitue d'elements dont le type est precise et de la couleur 23 : requise. 24 : 25 : Commentaire : 26 : _____________ 27 : 28 : MOT1 : type des elements (type MOT) 29 : 30 : POINTi : liste des points (type POINT) 31 : 32 : GEO2 : maillage (type MAILLAGE) 33 : 34 : COUL1 : couleur requise (type MOT) 35 : si la couleur n'est pas precisee, la couleur par defaut est 36 : utilisee 37 : 38 : GEO1 : objet resultat (type MAILLAGE) 39 : 40 : 41 : Exemple : NEWTR = MANU TRI3 ROSE ORIGIN (BASE POIN FINAL) (NOEU 12); 42 : 43 : Remarque : l'element MULT utilise dans le support des matrices 44 : de rigidite comportant des multiplicateurs de Lagrange est limite 45 : a 99 noeuds 46 :

2. CHPOINT
==========

47 : 48 : CHPO1 = MANU 'CHPO' GEO1 | LMOT1 LREE1 | 49 : | | 50 : |(ENTI1) MOT1 VAL1 MOT2 VAL2 | 51 : | --------- --------- | 52 : | |___________| | 53 : | ENTI1 fois | 54 : ('TITRE' MOT3) 55 : ('NATURE' MOT4) ; 56 : 57 : Objet : 58 : _______ 59 : 60 : L'operateur MANU avec le mot-cle 'CHPO' construit un champ par point 61 : 62 : 63 : 64 : Commentaires : 65 : ______________ 66 : 67 : CHPO1 : objet resultat (type CHPOINT) 68 : 69 : GEO1 : support geometrique (type POINT ou MAILLAGE) 70 : 71 : 'TITRE' : mot-cle (type MOT) suivi de 72 : MOT3 : titre donne au champ (type MOT) 73 : 74 : 'NATURE': mot-cle (type MOT) suivi de 75 : MOT4 : mot-cle attribuant le nature du champ ('INDETERMINE' 76 : ou 'DIFFUS' ou 'DISCRET') ; par defaut la nature est 77 : indeteterminee 78 : 79 : 80 : SYNTAXE 1 81 : --------- 82 : 83 : LMOT1 : liste des noms de composantes (type LISTMOTS) 84 : 85 : LREE1 : valeur associee a chaque composante, affectee a tous les 86 : noeuds de GEO1 (type LISTREEL) 87 : 88 : 89 : SYNTAXE 2 90 : --------- 91 : 92 : ENTI1 : nombre de composantes (type entier). S'il n'est pas 93 : specifie, lit tous les couples MOTi VALi qui suivent 94 : 95 : MOTi : nom des composantes (type MOT) limite a 4 caracteres 96 : 97 : VALi : liste des valeurs affectee a chaque noeud de GEO1 pour la 98 : composante MOTi (type LISTREEL ou FLOTTANT) 99 : 100 : 101 : 102 : Remarques : 103 : ___________ 104 : 105 : La syntaxe 1 permet de creer des champs uniformes (VALi de type 106 : ENTIER ou FLOTTANT) ou variables (VALi de type LISTREEL), tandis 107 : que la syntaxe 2 permet de creer uniquement des champs uniformes. 108 : 109 : Pour la syntaxe 1, si LREE1 est plus court que LMOT1, les 110 : composantes en surplus sont creees mais initialisees a zero. 111 : 112 : Pour la syntaxe 2, si VALi est de type LISTREEL, alors GEO1 doit 113 : necessairement etre de type POI1 et VALi doit comporter autant de 114 : valeurs qu'il y a d'elements dans GEO1 (qu'il y ait des noeuds 115 : multiples ou non). 116 : 117 : Si le maillage GEO1 n'est pas de type POI1, ils sera automatiquement 118 : converti, avec chaque noeud n'apparaissant qu'une seule fois. 119 : 120 : Si le maillage GEO1 est deja de type POI1, les eventuels noeuds 121 : multiples vont etre fusionnes pour pouvoir servir de support au 122 : CHPOINT. C'est l'attribut NATUre qui regit le choix de la valeur 123 : retenue pour ces noeuds-ci : 124 : - DIFFUS : les doublons d'un meme noeud doivent avoir la meme valeur 125 : - DISCRET : les valeurs definies pour un meme noeud sont sommees 126 : 127 : On peut fournir la nature et le titre indifferemment apres le 128 : mot-clef 'CHPO' ou en fin de ligne, mais dans ce dernier cas, il 129 : est necessaire d'avoir specifie le nombre de composantes ENTI1. 130 : 131 : 132 : 133 : Exemples : 134 : __________ 135 : 136 : Creation d'un champ discret avec 2 composantes uniformes : 137 : 138 : a) CHPO1 = MANU 'CHPO' GEO1 2 'UX' 1 'UY' 2.5 'NATURE' 'DISC' ; 139 : 140 : = MANU 'CHPO' GEO1 ('MOTS' 'UX' 'UY') 141 : ('PROG' 1 2.5 ) 'NATURE' 'DISC' ; 142 : 143 : 144 : Specification du titre d'un champ avec 1 composante uniforme : 145 : 146 : b) CHPO1 = MANU 'CHPO' 'TITRE' 'Densite' GEO1 'RHO' 1.5 ; 147 : 148 : = MANU 'CHPO' GEO1 1 'RHO' 1.5 'TITRE' 'Densite' ; 149 : 150 : 151 : Creation d'un champ avec 1 composante variable : 152 : 153 : c) CHPO1 = MANU 'CHPO' GEO1 'FX' (PROG 1.1 PAS 0.1 2.9) ; 154 : 155 : 156 : Creation de champs sur un maillage de 6 noeuds dont seulement 3 157 : sont distincts : 158 : 159 : d) CHPO1 = MANU 'CHPO' GEO1 'UX' 10. 'NATURE' 'DIFF' ; 160 : CHPO2 = MANU 'CHPO' GEO1 'UX' 10. 'NATURE' 'DISC' ; 161 : 162 : GEO1 => NOEUDS 4 7 7 1 7 4 163 : CHPO1 => NOEUDS 1 4 7 164 : VALEURS 10. 10. 10. 165 : CHPO2 => NOEUDS 1 4 7 166 : VALEURS 10. 20. 30. 167 : 168 : e) CHPO1 = MANU 'CHPO' GEO1 'UX' (PROG 1. 2. 3. 4. 5. 6.) 169 : 'NATURE' 'DISC' ; 170 : 171 : GEO1 => NOEUDS 4 7 7 1 7 4 172 : CHPO1 => NOEUDS 1 4 7 173 : VALEURS 4. 7. 10. 174 : 175 :

3. SOLUTION 'MODE'
==================

176 : 177 : SOL1 = MANU 'MODE' ('NUME' N1) FLOT1 FLOT2 (FLOT3 FLOT4 FLOT5) 178 : CHPO1 (CHEL1) ; 179 : 180 : 181 : 'NUME' : mot-cle permettant d'affecter un numero au mode. 182 : 183 : N1 : le numero du mode (type ENTIER). 184 : 185 : FLOT1 : frequence du mode (type FLOTTANT). 186 : 187 : FLOT2 : masse generalisee du mode (type FLOTTANT). 188 : 189 : FLOT3 | 190 : FLOT4 | : les trois deplacements generalises du mode (type FLOTTANT) 191 : FLOT5 | 192 : 193 : CHPO1 : mode propre (type CHPOINT). 194 : 195 : CHEL1 : contraintes modales (type MCHAML) 196 : 197 : SOL1 : objet de type SOLUTION de sous-type MODE 198 : 199 :

4. RIGIDITE
===========


4.1 RIGIDITE a partir d une LISTREEL
------------------------------------
200 : 201 : RIG1 = MANU 'RIGIDITE' ( 'TYPE' MOT1 ) GEO1 LMOT1 202 : ( 'DUAL' LMOT2 ) ( 'ANTI' | 'QUEL' ) LREEL1 ; 203 : 204 : Objet : 205 : _______ 206 : 207 : L'option RIGIDITE de l'operateur MANUEL cree, par la definition 208 : explicite de ses composants, un objet 'RIGIDITE' RIG1, dans lequel 209 : toutes les matrices de rigidite elementaires sont les memes. 210 : 211 : Commentaire : 212 : _____________ 213 : 214 : Cas particulier frequent : la rigidite RIG1 s'appuie sur un seul 215 : element geometrique et elle ne contiendra qu'une seule matrice 216 : elementaire. 217 : 218 : MOT1 : Sous-type de la rigidite que l'on cree (type MOT). 219 : 220 : GEO1 : Support geometrique (type POINT ou MAILLAGE). 221 : 222 : LMOT1 : objet contenant les noms des composantes pour un noeud 223 : d'un element de GEO1 (type LISTMOTS). 224 : Si tous les noeuds d'un meme element de GEO1 225 : n'ont pas les memes composantes, on donne plusieurs 226 : objets (il en faut autant qu'il y a de noeuds par 227 : element). 228 : 229 : 'DUAL' : mot-cle facultatif indiquant que l'on va donner 230 : les noms des composantes duales. 231 : 232 : LMOT2 : objet contenant les noms des composantes duales (type 233 : LISTMOTS). Il faut en donner autant que pour les noms 234 : de composantes. 235 : 236 : 'ANTI' : mot-cles facultatifs indiquant que l'on va creer une 237 : 'QUEL' matrice antisymetrique ou non-symetrique respectivement. 238 : En absence d'un de ces mots-cle, la matrice sera 239 : consideree comme symetrique. 240 : 241 : LREEL1 : objet contenant les termes des matrices elementaires 242 : (type LISTREEL). Si un seul objet est fourni, il 243 : contient tous les termes du rectangle ou du 244 : triangle inferieur de la matrice elementaire, 245 : ligne par ligne. Si plusieurs objets sont fournis, 246 : il en faut autant que de lignes dans la matrice 247 : elementaire, le ieme objet (i ou n valeurs) 248 : decrivant la ieme ligne de la matrice. 249 : 250 : 251 : 252 : Exemple d'entree de la matrice elementaire : | A B C | 253 : -------------------------------------------- | D E F | 254 : | G H I | 255 : 256 : Elle peut etre donnee par: (PROG A B C D E F G H I ) 257 : ou bien par : (PROG A B C ) (PROG D E F) (PROG G H I ) 258 : si la matrice est symetrique ou antisymetrique on peut aussi 259 : la decrire par : (PROG A D E G H I ) 260 : ou bien par : (PROG A ) (PROG D E) (PROG G H I) 261 : 262 : Actuellement, seulement des matrices carrees peuvent etre 263 : creees. 264 : 265 :
4.2 RIGIDITE a partir d'un CHPOINT
----------------------------------
266 : 267 : RIG1 = MANU 'RIGI' CHPO1 ... 268 : 269 : ... |('DIAG') | ... 270 : | 'COLO' (MOT2) PT1 INC1 ('DUAL' INC2) (LMOT1 LMOT2) | 271 : | 'LIGN' (MOT2) PT1 INC1 ('PRIM' INC2) (LMOT1 LMOT2) | 272 : 273 : ... ('TYPE' MOT3) ; 274 : 275 : Objet : 276 : _______ 277 : 278 : Option 'DIAG' : 279 : L'operateur MANU RIGI cree une rigidite diagonale dont les termes 280 : diagonaux sont egaux aux valeurs du champ. 281 : 282 : Option 'COLO'/LIGN' : 283 : L'operateur MANU RIGI cree une rigidite colonne/ligne. 284 : 285 : 286 : Commentaire : 287 : _____________ 288 : 289 : CHPO1 : valeurs des termes de RIG1. 290 : MOT2 : symetrie de la matrice (='SYME','ANTI' ou 'QUEL') 291 : PT1 (POINT) : noeud primal (/dual) localisant la colonne (/ligne) 292 : INC1 (MOT) : nom de composante de l'inconnue primale (/duale) 293 : localisant la colonne (/ligne) 294 : INC2 (MOT) : nom de composante de l'inconnue duale (/primale) 295 : MOT3 : type de la matrice (='RIGIDITE','AMORTISS', ou 'MASSE') 296 : LMOT1 : liste des inconnues duales (/primales) definies dans le 297 : chpoint CHPO1 298 : LMOT2 : liste des inconnues primales (/duales) qui correspond au 299 : chpoint CHPO1 300 : 301 :
4.3 RIGIDITE a partir d'un LISTCHPO
-----------------------------------
302 : RIG1 = MANU 'RIGI' LCHPO1 GEO1 ('TYPE' MOT3) ; 303 : 304 : Cree une matrice dont les vecteurs colonnes sont les chpoints de la 305 : liste de chpoints. 306 : 307 : LCHPO1 : LISTCHPO contenant les CHPOINT ordonnes de composante ALFA 308 : (inconnue modale) a utiliser comme "colonnes" de la 309 : matrice a creer 310 : 311 : GEO1 : MAILLAGE de POI1 support des modes definissant l'ordre des 312 : inconnues ("lignes" de la matrice) 313 : 314 : MOT3 : type de la matrice (='RIGIDITE','AMORTISS', 'MASSE' ou 315 : autre; 'MONODROM' par defaut) 316 :

5. MCHAML
=========


5.1 MCHAML s'appuyant sur un objet maillage
-------------------------------------------
317 : CHAM1 = MANU 'CHML' GEO1 | MOT1 VAL1 (MOT2 VAL2 ...) | 318 : | MOT1 OBJ1 (MOT2 OBJ2 ...) | 319 : 320 : ('TYPE' MOT3 ) ('CONS' MOT4 ) ; 321 : 322 : Objet : 323 : _______ 324 : 325 : L'operateur MANU CHML cree un nouveau champ par element 326 : (type MCHAML) s'appuyant sur l'objet GEO1 (type MAILLAGE). 327 : 328 : Commentaire : 329 : _____________ 330 : 331 : MOTi : nom d'une composante (type MOT) limite a 4 caracteres 332 : 333 : VALi : valeur constante de la composante (type FLOTTANT) 334 : 335 : OBJi : objet de type quelconque. S'il s'agit d'un ENTIER, 336 : il est converti en FLOTTANT. S'il s'agit d'un LOGIQUE, 337 : les valeurs stockees sont 1 pour VRAI et 2 pour FAUX. 338 : 339 : MOT3 : sous-type du champ (type MOT)(facultatif) 340 : 341 : MOT4 : nom du constituant (type MOT) (facultatif) 342 : 343 : Remarque : 344 : --------- 345 : Le champ par element resultat est systematiquement exprime aux 346 : noeuds . 347 : 348 :
5.2 MCHAML s'appuyant sur un objet MMODEL
-----------------------------------------
349 : 350 : CHAM1 = MANU 'CHML' MODL1 ('REPA') | MOT1 VAL1 (MOT2 VAL2 ...) | 351 : | MOT1 OBJ1 (MOT2 OBJ2 ...) | 352 : 353 : ('TYPE' MOT3 ) ( |'NOEUD '| ) ; 354 : |'GRAVITE '| 355 : |'RIGIDITE'| 356 : |'MASSE '| 357 : |'STRESSES'| 358 : 359 : Objet : 360 : _______ 361 : 362 : L'operateur MANU CHML cree un nouveau champ par element 363 : (type MCHAML) s'appuyant sur l'objet MODL1 (type MMODEL). 364 : 365 : Commentaire : 366 : _____________ 367 : 368 : MOTi : nom d'une composante (type MOT) limite a 4 caracteres 369 : 370 : VALi : valeur constante de la composante (type FLOTTANT) 371 : 372 : OBJi : objet de type quelconque. S'il s'agit d'un ENTIER, 373 : il est converti en FLOTTANT. S'il s'agit d'un LOGIQUE, 374 : les valeurs stockees sont 1 pour VRAI et 2 pour FAUX. 375 : Dans le cas particulier ou les OBJi sont des objets 376 : de type LISTREEL il est possible de demander, par 377 : la presence du mot 'REPA', de repartir les valeurs de 378 : l'objet a raison d'une par element. Le LISTREEL peut 379 : etre trop court, il est repris au debut. 380 : 381 : MOT3 : sous-type du champ (type MOT) (facultatif) 382 : 383 : Remarque : 384 : ---------- 385 : Les mots-cles 'NOEUD' ,'GRAVITE','RIGIDITE','MASSE','STRESSES' 386 : signifient que le champ par element sera exprime respectivement 387 : aux noeuds, aux centres de gravite, aux points d'integration de la 388 : raideur, aux points d'integration de le masse, aux points de calcul 389 : des contraintes des elements . Si aucun des mots-cles ci-dessus 390 : n'est donne ,le champ par element sera exprime par defaut aux 391 : noeuds . 392 : 393 :
5.3 MCHAML nul partout sauf en un point
---------------------------------------
394 : CHAM1 = MANU 'CHAM' MODL1 ('TYPE' MOT1) ('POSI' MOT2)) 395 : MOT3 ENT1 ENT2 (ENT3) VAL1; 396 : 397 : Objet : 398 : _______ 399 : 400 : L'operateur MANU CHAM cree un nouveau CHAMELEM (type MCHAML) 401 : s'appuyant sur une zone de l'objet MODL1 (type MMODEL), a une 402 : seule composante, non nul en un seul point, et pointant sur un 403 : reel VAL1. 404 : 405 : Commentaire : 406 : _____________ 407 : 408 : MODL1 : objet de type MMODEL 409 : 410 : MOT1 : sous-type du champ (type MOT) (facultatif). 411 : MOT2 : support du MCHAML (type MOT valant 'NOEUD' ou 'GRAVITE' 412 : ou 'RIGIDITE' ou 'MASSE' ou 'STRESSES') (facultatif, 413 : par defaut 'NOEUD'). 414 : 415 : MOT3 : nom d'une composante (type MOT) limite a 4 caracteres 416 : 417 : ENT1 : numero de l'element (type ENTIER) 418 : ENT2 : numero du point d'integration (type ENTIER) 419 : ENT3 : numero de la sous zone (type ENTIER) de MODL1 420 : (facultatif, par defaut 1). 421 : 422 : VAL1 : objet de type FLOTTANT 423 : 424 : Attention : 425 : ----------- 426 : Cette option ne fonctionne que pour les formulations mecaniques. 427 : 428 :
5.4 Objet de type MCHAML contenant des EVOLUTIONS
-------------------------------------------------
429 : 430 : CHAM1 = MANU 'CHML' 'EVOL' NOCOMP | FLOTi MCHAMi | 431 : | TAB1 | 432 : 433 : Objet : 434 : _______ 435 : 436 : L'operateur MANU CHAM EVOL cree un nouveau CHAMELEM (type MCHAML) 437 : qui ne contient que des EVOLUTIONS. Pour fabriquer ces evolutions on 438 : prend soit les couples FLOTi MCHAMi soit la table TAB1. 439 : Les EVOLUTIONS auront en abscisse l'inconnue de nom NOCOMP et de 440 : valeurs FLOTi et en ordonnee l'inconnue dont le nom est trouve dans 441 : MCHAMi et les valeurs aussi. 442 : LA TABLE TAB1 est indicee par des FLOTi et pointe sur des MCHAMi. 443 : 444 : Commentaire : 445 : _____________ 446 : 447 : NOCOMP : nom a donner a l'abscisse de l'EVOLUTION. Le nom pris 448 : pour les ordonnees est celui de la composante du 449 : MCHAMi. 450 : 451 : FLOTi : objet de type FLOTTANT qui donne la ieme valeurs du 452 : LISTREEL en abscisse de l'EVOLUTION 453 : 454 : MCHAMi : permet de trouver les valeurs a mettre en ieme position 455 : du LISTREEL en ordonnee de l'EVOLUTION. 456 : 457 : TAB1 : est une table qui permet de grouper les valeurs des 458 : FLOTi qui servent d'indices de la table et les MCHAMi 459 : qui sont pointes par la table. La table doit etre 460 : remplie par ordre croissant des FLOTi. 461 : 462 :

6. Objet existant a partir du POINTEUR
======================================

463 : OBJ1 = MANU 'OBJE' TYP1 IP1 ; 464 : 465 : Objet : 466 : _______ 467 : 468 : L'operateur MANU OBJE permet de donner un nom a un objet dont 469 : on connait le type et le numero du pointeur. 470 : 471 : 472 : TYP1 : type de l'objet (type MOT en 8 caracteres) 473 : 474 : IP1 : valeur du pointeur (type ENTIER) 475 :

© Cast3M 2003 - Tous droits réservés.
Mentions légales