Télécharger manu.notice

Retour à la liste thématique

Afficher cette notice en

Numérotation des lignes :
   1 : $$$$ MANU     NOTICE  CB215821  16/05/11    21:15:01     8927           
   2 :                                              DATE     16/05/11
   3 : 
   4 :   Operateur MANUEL                         Voir aussi :
   5 :     ----------------  
   6 : 
   7 :     Objet :
   8 :     _______
   9 : 
  10 :     L'operateur MANU permet de creer simplement des objets de type :
  11 :     MAILLAGE, CHPOINT, SOLUTION, RIGIDITE, MCHAML.
  12 : 
  13 : 
  14 :     -----------------------------------------------------------
  15 :     | 1ere possibilite : creation d'un objet de type MAILLAGE |
  16 :     -----------------------------------------------------------
  17 : 
  18 :     GEO1 = MANU MOT1 | (POIN1 POIN2 . . .) | (COUL1) ;
  19 :                      | GEO2                |
  20 : 
  21 :     Objet :
  22 :     _______
  23 : 
  24 :     L'operateur MANU construit, a partir d'une liste de points ou des
  25 :     points d'un autre maillage, un maillage forme par ces points,
  26 :     constitue d'elements dont le type est precise et de la couleur
  27 :     requise.
  28 : 
  29 :     Commentaire :
  30 :     _____________
  31 : 
  32 :     MOT1   : type des elements (type MOT)
  33 : 
  34 :     POINTi : liste des points (type POINT)
  35 : 
  36 :     GEO2   : maillage (type MAILLAGE)
  37 : 
  38 :     COUL1  : couleur requise (type MOT)
  39 :              si la couleur n'est pas precisee, la couleur par defaut est
  40 :              utilisee
  41 : 
  42 :     GEO1   : objet resultat (type MAILLAGE)
  43 : 
  44 : 
  45 :     Exemple : NEWTR = MANU TRI3 ROSE ORIGIN (BASE POIN FINAL) (NOEU 12);
  46 : 
  47 :     Remarque : l'element MULT utilise dans le support des matrices
  48 :     de rigidite comportant des multiplicateurs de Lagrange est limite
  49 :     a 99 noeuds
  50 : 
  51 :     ----------------------------------------------------------
  52 :     | 2eme possibilite : creation d'un objet de type CHPOINT |
  53 :     ----------------------------------------------------------
  54 : 
  55 :     CHPO1 = MANU  'CHPO' GEO1 | LMOT1  LREE1                 |
  56 :                               |                              |
  57 :                               |(ENTI1) MOT1 VAL1   MOT2 VAL2 |
  58 :                               |        ---------   --------- |
  59 :                               |            |___________|     |
  60 :                               |              ENTI1 fois      |
  61 :                          ('TITRE'  MOT3)
  62 :                          ('NATURE' MOT4) ;
  63 : 
  64 :     Objet :
  65 :     _______
  66 : 
  67 :     L'operateur MANU avec le mot-cle 'CHPO' construit un champ par point
  68 : 
  69 : 
  70 : 
  71 :     Commentaires :
  72 :     ______________
  73 : 
  74 :     CHPO1   : objet resultat (type CHPOINT)
  75 : 
  76 :     GEO1    : support geometrique (type POINT ou MAILLAGE)
  77 : 
  78 :     'TITRE' : mot-cle (type MOT) suivi de
  79 :     MOT3    : titre donne au champ (type MOT)
  80 : 
  81 :     'NATURE': mot-cle (type MOT) suivi de
  82 :     MOT4    : mot-cle attribuant le nature du champ ('INDETERMINE'
  83 :               ou 'DIFFUS' ou 'DISCRET') ; par defaut la nature est
  84 :               indeteterminee
  85 : 
  86 : 
  87 :     SYNTAXE 1
  88 :     ---------
  89 : 
  90 :     LMOT1   : liste des noms de composantes (type LISTMOTS)
  91 : 
  92 :     LREE1   : valeur associee a chaque composante, affectee a tous les
  93 :               noeuds de GEO1 (type LISTREEL)
  94 : 
  95 : 
  96 :     SYNTAXE 2
  97 :     ---------
  98 : 
  99 :     ENTI1   : nombre de composantes (type entier). S'il n'est pas
 100 :               specifie, lit tous les couples MOTi VALi qui suivent
 101 : 
 102 :     MOTi    : nom des composantes (type MOT) limite a 4 caracteres
 103 : 
 104 :     VALi    : liste des valeurs affectee a chaque noeud de GEO1 pour la
 105 :               composante MOTi (type LISTREEL ou FLOTTANT)
 106 : 
 107 : 
 108 : 
 109 :     Remarques :
 110 :     ___________
 111 : 
 112 :     La syntaxe 1 permet de creer des champs uniformes (VALi de type
 113 :     ENTIER ou FLOTTANT) ou variables (VALi de type LISTREEL), tandis
 114 :     que la syntaxe 2 permet de creer uniquement des champs uniformes.
 115 : 
 116 :     Pour la syntaxe 1, si LREE1 est plus court que LMOT1, les
 117 :     composantes en surplus sont creees mais initialisees a zero.
 118 : 
 119 :     Pour la syntaxe 2, si VALi est de type LISTREEL, alors GEO1 doit
 120 :     necessairement etre de type POI1 et VALi doit comporter autant de
 121 :     valeurs qu'il y a d'elements dans GEO1 (qu'il y ait des noeuds
 122 :     multiples ou non).
 123 : 
 124 :     Si le maillage GEO1 n'est pas de type POI1, ils sera automatiquement
 125 :     converti, avec chaque noeud n'apparaissant qu'une seule fois.
 126 : 
 127 :     Si le maillage GEO1 est deja de type POI1, les eventuels noeuds
 128 :     multiples vont etre fusionnes pour pouvoir servir de support au
 129 :     CHPOINT. C'est l'attribut NATUre qui regit le choix de la valeur
 130 :     retenue pour ces noeuds-ci :
 131 :     - DIFFUS : les doublons d'un meme noeud doivent avoir la meme valeur
 132 :     - DISCRET : les valeurs definies pour un meme noeud sont sommees
 133 : 
 134 :     On peut fournir la nature et le titre indifferemment apres le
 135 :     mot-clef 'CHPO' ou en fin de ligne, mais dans ce dernier cas, il
 136 :     est necessaire d'avoir specifie le nombre de composantes ENTI1.
 137 : 
 138 : 
 139 : 
 140 :     Exemples :
 141 :     __________
 142 : 
 143 :     Creation d'un champ discret avec 2 composantes uniformes :
 144 : 
 145 :        a) CHPO1 = MANU 'CHPO' GEO1 2 'UX' 1 'UY' 2.5 'NATURE' 'DISC' ;
 146 : 
 147 :                 = MANU 'CHPO' GEO1 ('MOTS' 'UX' 'UY')
 148 :                                    ('PROG'  1   2.5 ) 'NATURE' 'DISC' ;
 149 : 
 150 : 
 151 :     Specification du titre d'un champ avec 1 composante uniforme :
 152 : 
 153 :        b) CHPO1 = MANU 'CHPO' 'TITRE' 'Densite' GEO1 'RHO' 1.5 ;
 154 : 
 155 :                 = MANU 'CHPO' GEO1  1  'RHO' 1.5 'TITRE' 'Densite' ;
 156 : 
 157 : 
 158 :     Creation d'un champ avec 1 composante variable :
 159 : 
 160 :        c) CHPO1 = MANU 'CHPO' GEO1 'FX' (PROG 1.1 PAS 0.1 2.9) ;
 161 : 
 162 : 
 163 :     Creation de champs sur un maillage de 6 noeuds dont seulement 3
 164 :     sont distincts :
 165 : 
 166 :        d) CHPO1 = MANU 'CHPO' GEO1 'UX' 10. 'NATURE' 'DIFF' ;
 167 :           CHPO2 = MANU 'CHPO' GEO1 'UX' 10. 'NATURE' 'DISC' ;
 168 : 
 169 :             GEO1     =>    NOEUDS     4    7    7    1    7    4
 170 :             CHPO1    =>    NOEUDS     1    4    7
 171 :                            VALEURS    10.  10.  10.
 172 :             CHPO2    =>    NOEUDS     1    4    7
 173 :                            VALEURS    10.  20.  30.
 174 : 
 175 :        e) CHPO1 = MANU 'CHPO' GEO1 'UX' (PROG 1. 2. 3. 4. 5. 6.)
 176 :                                    'NATURE' 'DISC' ;
 177 : 
 178 :             GEO1     =>    NOEUDS     4    7    7    1    7    4
 179 :             CHPO1    =>    NOEUDS     1    4    7
 180 :                            VALEURS    4.   7.   10.
 181 : 
 182 : 
 183 : 
 184 : 
 185 :     -----------------------------------------------------------
 186 :     | 3eme possibilite : creation d'un objet de type SOLUTION |
 187 :     -----------------------------------------------------------
 188 :                          | de sous-type MODE |
 189 :                           --------------------
 190 : 
 191 :     SOL1 = MANU 'MODE' ('NUME' N1) FLOT1 FLOT2 (FLOT3 FLOT4 FLOT5)
 192 :                                                         CHPO1 (CHEL1) ;
 193 : 
 194 : 
 195 :    'NUME'   : mot-cle permettant d'affecter un numero au mode.
 196 : 
 197 :     N1      : le numero du mode (type ENTIER).
 198 : 
 199 :     FLOT1   : frequence du mode (type FLOTTANT).
 200 : 
 201 :     FLOT2   : masse generalisee du mode (type FLOTTANT).
 202 : 
 203 :     FLOT3 |
 204 :     FLOT4 | : les trois deplacements generalises du mode (type FLOTTANT)
 205 :     FLOT5 |
 206 : 
 207 :     CHPO1   : mode propre (type CHPOINT).
 208 : 
 209 :     CHEL1   : contraintes modales (type MCHAML)
 210 : 
 211 :     SOL1    : objet de type SOLUTION de sous-type MODE
 212 : 
 213 :     -----------------------------------------------------------
 214 :     | 4eme possibilite : creation d'un objet de type RIGIDITE |
 215 :     -----------------------------------------------------------
 216 : 
 217 :     a) RIGIDITE a partir d une LISTREEL
 218 : 
 219 :     RIG1 = MANU 'RIGIDITE'  ( 'TYPE' MOT1 )  GEO1  LMOT1
 220 :                  ( 'DUAL' LMOT2 )  ( 'ANTI' | 'QUEL' )  LREEL1 ;
 221 : 
 222 :     Objet :
 223 :     _______
 224 : 
 225 :     L'option RIGIDITE de l'operateur MANUEL cree, par la definition
 226 : explicite de ses composants, un objet 'RIGIDITE' RIG1, dans lequel
 227 : toutes les matrices de rigidite elementaires sont les memes.
 228 : 
 229 :     Commentaire :
 230 :     _____________
 231 : 
 232 :     Cas particulier frequent : la rigidite RIG1 s'appuie sur un seul
 233 : element geometrique et elle ne contiendra qu'une seule matrice
 234 : elementaire.
 235 : 
 236 :     MOT1      : Sous-type de la rigidite que l'on cree (type MOT).
 237 : 
 238 :     GEO1      : Support geometrique (type POINT ou MAILLAGE).
 239 : 
 240 :     LMOT1     : objet contenant les noms des composantes pour un noeud
 241 :                 d'un element de GEO1 (type LISTMOTS).
 242 :                 Si tous les noeuds d'un meme element de GEO1
 243 :                 n'ont pas les memes composantes, on donne plusieurs
 244 :                 objets (il en faut autant qu'il y a de noeuds par
 245 :                 element).
 246 : 
 247 :    'DUAL'     : mot-cle facultatif indiquant que l'on va donner
 248 :                 les noms des composantes duales.
 249 : 
 250 :     LMOT2     : objet contenant les noms des composantes duales (type
 251 :                 LISTMOTS). Il faut en donner autant que pour les noms
 252 :                 de composantes.
 253 : 
 254 :    'ANTI'     : mot-cles facultatifs indiquant que l'on va creer une
 255 :    'QUEL'       matrice antisymetrique ou non-symetrique respectivement.
 256 :                 En absence d'un de ces mots-cle, la matrice sera
 257 :                 consideree comme symetrique.
 258 : 
 259 :     LREEL1    : objet contenant les termes des matrices elementaires
 260 :                 (type LISTREEL). Si un seul objet est fourni, il
 261 :                 contient tous les termes du rectangle ou du
 262 :                 triangle inferieur de la matrice elementaire,
 263 :                 ligne par ligne. Si plusieurs objets sont fournis,
 264 :                 il en faut autant que de lignes dans la matrice
 265 :                 elementaire, le ieme objet (i ou n valeurs)
 266 :                 decrivant la ieme ligne de la matrice.
 267 : 
 268 : 
 269 : 
 270 :     Exemple d'entree de la matrice elementaire :    | A B C |
 271 :     --------------------------------------------    | D E F |
 272 :                                                     | G H I |
 273 : 
 274 :     Elle peut etre donnee par:  (PROG A B C D E F G H I )
 275 :     ou bien par :  (PROG A B C ) (PROG D E F) (PROG G H I )
 276 :     si la matrice est symetrique ou antisymetrique on peut aussi
 277 :     la decrire par : (PROG A D E G H I )
 278 :     ou bien par    : (PROG A ) (PROG D E) (PROG G H I)
 279 : 
 280 :     Aucune verification de symetrie n'est effectuee sur les
 281 :     coefficients de la matrice. L'utilisateur est entierement
 282 :     responsable de la consistance entre les symetries reelles
 283 :     de la matrice rentree et entre les attributs de symetrie
 284 :     (utilisation ou non des mots-cle 'ANTI' ou 'QUEL') qui lui
 285 :     seront affectes.
 286 : 
 287 :     Actuellement, seulement des matrices carrees peuvent etre
 288 :     creees.
 289 : 
 290 : 
 291 :     b) RIGIDITE a partir d'un CHPOINT
 292 : 
 293 :     RIG1 = MANU 'RIGI' CHPO1 ...
 294 : 
 295 :           ... |('DIAG')                                            | ...
 296 :               | 'COLO' (MOT2) PT1 INC1 ('DUAL' INC2) (LMOT1 LMOT2) |
 297 :               | 'LIGN' (MOT2) PT1 INC1 ('PRIM' INC2) (LMOT1 LMOT2) |
 298 : 
 299 :                ... ('TYPE' MOT3) ;
 300 : 
 301 :     Objet :
 302 :     _______
 303 : 
 304 :     Option 'DIAG' :
 305 :     L'operateur MANU RIGI cree une rigidite diagonale dont les termes
 306 :     diagonaux sont egaux aux valeurs du champ.
 307 : 
 308 :     Option 'COLO'/LIGN' :
 309 :     L'operateur MANU RIGI cree une rigidite colonne/ligne.
 310 : 
 311 : 
 312 :     Commentaire :
 313 :     _____________
 314 : 
 315 :     CHPO1   :  valeurs des termes de RIG1.
 316 :     MOT2    :  symetrie de la matrice (='SYME','ANTI' ou 'QUEL')
 317 :     PT1  (POINT) :  noeud primal (/dual) localisant la colonne (/ligne)
 318 :     INC1 (MOT)   :  nom de composante de l'inconnue primale (/duale)
 319 :                     localisant la colonne (/ligne)
 320 :     INC2 (MOT)   :  nom de composante de l'inconnue duale (/primale)
 321 :     MOT3    :  type de la matrice (='RIGIDITE','AMORTISS', ou 'MASSE')
 322 :     LMOT1   :  liste des inconnues duales (/primales) definies dans le
 323 :                chpoint CHPO1
 324 :     LMOT2   :  liste des inconnues primales (/duales) qui correspond au
 325 :                chpoint CHPO1
 326 : 
 327 : 
 328 :     c) RIGIDITE a partir d'un LISTCHPO
 329 : 
 330 :     RIG1 = MANU 'RIGI' LCHPO1 GEO1 ('TYPE' MOT3) ;
 331 : 
 332 :     Cree une matrice dont les vecteurs colonnes sont les chpoints de la
 333 :     liste de chpoints.
 334 : 
 335 :     LCHPO1  : LISTCHPO contenant les CHPOINT ordonnes de composante ALFA
 336 :               (inconnue modale) a utiliser comme "colonnes" de la
 337 :               matrice a creer
 338 : 
 339 :     GEO1    : MAILLAGE de POI1 support des modes definissant l'ordre des
 340 :               inconnues ("lignes" de la matrice)
 341 : 
 342 :     MOT3    : type de la matrice (='RIGIDITE','AMORTISS', 'MASSE' ou
 343 :               autre; 'MONODROM' par defaut)
 344 : 
 345 : 
 346 :     -----------------------------------------------------------
 347 :     | 5eme possibilite : creation d'un objet de type MCHAML   |
 348 :     -----------------------------------------------------------
 349 : 
 350 :    a) Objet de type MCHAML s'appuyant sur un objet maillage
 351 : 
 352 :    CHAM1 = MANU 'CHML' GEO1 | MOT1 VAL1 (MOT2 VAL2 ...) | 
 353 :                             | MOT1 OBJ1 (MOT2 OBJ2 ...) |
 354 :                             
 355 :                        ('TYPE' MOT3 )  ('CONS' MOT4 ) ;
 356 : 
 357 :     Objet :
 358 :     _______
 359 : 
 360 :     L'operateur MANU CHML cree un nouveau champ par element
 361 : (type MCHAML) s'appuyant sur l'objet GEO1 (type MAILLAGE).
 362 : 
 363 :     Commentaire :
 364 :     _____________
 365 : 
 366 :     MOTi    :  nom d'une composante (type MOT) limite a 4 caracteres
 367 : 
 368 :     VALi    :  valeur constante de la composante (type FLOTTANT)
 369 : 
 370 :     OBJi    :  objet de type quelconque. S'il s'agit d'un ENTIER,
 371 :                il est converti en FLOTTANT. S'il s'agit d'un LOGIQUE,
 372 :                les valeurs stockees sont 1 pour VRAI et 2 pour FAUX.
 373 : 
 374 :     MOT3    :  sous-type du champ (type MOT)(facultatif)
 375 : 
 376 :     MOT4    :  nom du constituant (type MOT)  (facultatif)
 377 : 
 378 :     Remarque :
 379 :     ---------
 380 :     Le champ par element resultat est systematiquement exprime aux
 381 :     noeuds .
 382 : 
 383 : 
 384 :    b) Objet de type MCHAML s'appuyant sur un objet MMODEL
 385 : 
 386 :    CHAM1 = MANU 'CHML' MODL1 ('REPA') | MOT1 VAL1 (MOT2 VAL2 ...) |
 387 :                                       | MOT1 OBJ1 (MOT2 OBJ2 ...) |
 388 : 
 389 :                        ('TYPE' MOT3 ) ( |'NOEUD   '| ) ;
 390 :                                         |'GRAVITE '|
 391 :                                         |'RIGIDITE'|
 392 :                                         |'MASSE   '|
 393 :                                         |'STRESSES'|
 394 : 
 395 :     Objet :
 396 :     _______
 397 : 
 398 :     L'operateur MANU CHML cree un nouveau champ par element
 399 : (type MCHAML) s'appuyant sur l'objet MODL1 (type MMODEL).
 400 : 
 401 :     Commentaire :
 402 :     _____________
 403 : 
 404 :     MOTi    :  nom d'une composante (type MOT) limite a 4 caracteres
 405 : 
 406 :     VALi    :  valeur constante de la composante (type FLOTTANT)
 407 : 
 408 :     OBJi    :  objet de type quelconque. S'il s'agit d'un ENTIER,
 409 :                il est converti en FLOTTANT. S'il s'agit d'un LOGIQUE,
 410 :                les valeurs stockees sont 1 pour VRAI et 2 pour FAUX.
 411 :                Dans le cas particulier ou les OBJi sont des objets
 412 :                de type LISTREEL il est possible de demander, par
 413 :                la presence du mot 'REPA', de repartir les valeurs de
 414 :                l'objet a raison d'une par element. Le LISTREEL peut
 415 :                etre trop court, il est repris au debut.
 416 : 
 417 :     MOT3    :  sous-type du champ (type MOT)  (facultatif)
 418 : 
 419 :     Remarque :
 420 :     ----------
 421 :     Les mots-cles 'NOEUD' ,'GRAVITE','RIGIDITE','MASSE','STRESSES'
 422 :     signifient que le champ par element sera exprime respectivement
 423 :     aux noeuds, aux centres de gravite, aux points d'integration de la
 424 :     raideur, aux points d'integration de le masse, aux points de calcul
 425 :     des contraintes des elements . Si aucun des mots-cles ci-dessus
 426 :     n'est donne ,le champ par element sera exprime par defaut aux
 427 :     noeuds .
 428 : 
 429 :    c) Objet de type MCHAML nul partout sauf en un point
 430 : 
 431 :    CHAM1 = MANU 'CHAM' MODL1 ('TYPE' MOT1) ('POSI' MOT2))
 432 :                        MOT3 ENT1 ENT2 (ENT3) VAL1;
 433 : 
 434 :     Objet :
 435 :     _______
 436 : 
 437 :     L'operateur MANU CHAM cree un nouveau CHAMELEM (type MCHAML)
 438 : s'appuyant sur une zone de l'objet MODL1 (type MMODEL), a une
 439 : seule composante, non nul en un seul point, et pointant sur un
 440 : reel VAL1.
 441 : 
 442 :     Commentaire :
 443 :     _____________
 444 : 
 445 :     MODL1   :  objet de type MMODEL
 446 : 
 447 :     MOT1    :  sous-type du champ (type MOT) (facultatif).
 448 :     MOT2    :  support du MCHAML (type MOT valant 'NOEUD' ou 'GRAVITE'
 449 :                ou 'RIGIDITE' ou 'MASSE' ou 'STRESSES') (facultatif,
 450 :                par defaut 'NOEUD').
 451 : 
 452 :     MOT3    :  nom d'une composante (type MOT) limite a 4 caracteres
 453 : 
 454 :     ENT1    :  numero de l'element (type ENTIER)
 455 :     ENT2    :  numero du point d'integration  (type ENTIER)
 456 :     ENT3    :  numero de la sous zone (type ENTIER) de MODL1
 457 :                (facultatif, par defaut 1).
 458 : 
 459 :     VAL1    :  objet de type FLOTTANT
 460 : 
 461 :     Attention :
 462 :     -----------
 463 :     Cette option ne fonctionne que pour les formulations mecaniques.
 464 : 
 465 :    d) Objet de type MCHAML contenant des EVOLUTIONS.
 466 : 
 467 : 
 468 :    CHAM1 = MANU 'CHML' 'EVOL'   NOCOMP |   FLOTi  MCHAMi  |
 469 :                                        |   TAB1           |
 470 : 
 471 :     Objet :
 472 :     _______
 473 : 
 474 :     L'operateur MANU CHAM EVOL cree un nouveau CHAMELEM (type MCHAML)
 475 : qui ne contient que des EVOLUTIONS. Pour fabriquer ces evolutions on
 476 : prend soit les couples FLOTi MCHAMi soit la table TAB1.
 477 :     Les EVOLUTIONS auront en abscisse l'inconnue de nom NOCOMP et de
 478 : valeurs FLOTi et en ordonnee l'inconnue dont le nom est trouve dans
 479 : MCHAMi et les valeurs aussi.
 480 :     LA TABLE TAB1 est indicee par des FLOTi et pointe sur des MCHAMi.
 481 : 
 482 :     Commentaire :
 483 :     _____________
 484 : 
 485 :     NOCOMP  :  nom a donner a l'abscisse de l'EVOLUTION. Le nom pris
 486 :                pour les ordonnees est celui de la composante du
 487 :                MCHAMi.
 488 : 
 489 :     FLOTi   :  objet de type FLOTTANT qui donne la ieme valeurs du
 490 :                LISTREEL en abscisse de l'EVOLUTION
 491 : 
 492 :     MCHAMi  :  permet de trouver les valeurs a mettre en ieme position
 493 :                du LISTREEL en ordonnee de l'EVOLUTION.
 494 : 
 495 :     TAB1    :  est une table qui permet de grouper les valeurs des
 496 :                FLOTi qui servent d'indices de la table et les MCHAMi
 497 :                qui sont pointes par la table. La table doit etre
 498 :                remplie par ordre croissant des FLOTi.
 499 : 
 500 : 
 501 :     ---------------------------------------------------------------
 502 :     | 6eme possibilite : creation d'un objet a partir du pointeur |
 503 :     ---------------------------------------------------------------
 504 :     OBJ1 = MANU 'OBJE' TYP1  IP1  ;
 505 : 
 506 :     Objet :
 507 :     _______
 508 : 
 509 :     L'operateur MANU OBJE permet de donner un nom a un objet dont
 510 : on connait le type et le numero du pointeur.
 511 : 
 512 : 
 513 :     TYP1    :  type de l'objet (type MOT en 8 caracteres)
 514 : 
 515 :     IP1     :  valeur du pointeur (type ENTIER)
 516 : 

© Cast3M 2003 - Tous droits réservés.
Mentions légales